Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 950 films ...
Déclencheur de ce blog, le premier message daté du 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 23 septembre 2020

The Unchastened Woman - James Young - 1925



Pendant que son mari Hubert batifole sans vergogne avec Emily sa secrétaire frivole, Caroline Knollys est auscultée par son médecin qui lui annonce qu'un heureux événement se prépare.

Tout à sa joie, Caroline descend retrouver son mari pour lui apprendre la merveilleuse nouvelle mais le fait de trouver la secrétaire dans les bras de son mari lui coupe toute envie de le faire.

Le lendemain elle demande à sa tante Susan Ambie de l'accompagner à bord du transatlantique Leviathan et demande à son mari de lui fournir les billets de passage.

Comme Hubert est très occupé, il envoie sa secrétaire Emily apporter les billets. Caroline lui offre sa robe de fiançailles en guise de cadeau. Emily n'est pas assez fine pour comprendre l'allusion et les deux femmes embarquent sur le bateau.

Pendant la traversée, Hubert sort avec sa secrétaire mais un soir à Broadway la vue de la robe lui rappelle des souvenirs et la soirée tourne court.

A Paris, Caroline donne naissance à un petit garçon. Les deux femmes poursuivent leur périple et se rendent à Venise où Caroline obtient un franc succès auprès des hommes esseulés. L'un deux, Lawrence Sandbury venu pour parfaire son métier d'architecte, lui fait une cour assidue. 
Après quelques mois de villégiature, Caroline, le bébé et la tante reprennent le paquebot pour revenir aux Etats-Unis.

Apprenant que sa femme revient au bercail, Hubert souhaite qu'Emily se trouve un autre job et celle-ci se tourne vers son option numéro deux, Michael Krellin, un haut dignitaire des douanes.

Michael lui offre un poste d'inspecteur spécial et Emily vient faire sa fouineuse lorsque Caroline revient sur sol américain. Celle-ci est accompagnée de Lawrence et s'amuse de la méprise de l'ancienne secrétaire qui soupçonne qu'elle essaie de faire passer des robes parisiennes en douce. Narquoise, Caroline lui répond qu'elle lui a déjà donné sa robe de fiançailles et qu'elle lui a ramenè cette robe pour son mariage.

Caroline envoie son fils à la campagne et retourne à la maison entourée d'un essaim d'hommes qui lui font la cour. Hubert n'apprécie pas du tout cette situation et essaie de se rapprocher de sa femme mais Caroline souhaite qu'il souffre autant qu'elle a souffert ...



On n'a pas beaucoup de films à se mettre sous la dent avec la belle Theda Bara, ici très séduisante et voluptueuse. Dans ce film tous les hommes trompent leur femme, c'est un peu déprimant. Hubert Knollys apprendra sa leçon et Caroline se montrera assez fine pour le récupérer, bien que cela semble prendre de nombreux mois !


52 minutes


Theda Bara ... Caroline Knollys
Wyndham Standing ... Hubert Knollys
Dale Fuller ... Hildegarde Sanbury
John Miljan ... Lawrence Sanbury
Harry Northrup ... Michael Krellin
Eileen Percy ... Emily Madden
Mayme Kelso ... Susan Ambie



mercredi 16 septembre 2020

Slow as Lightning - Grover Jones - 1923



E.J. Philips est à la tête d'une entreprise florissante. Parmi ses employés se trouve le jeune Jimmy March, un garçon débrouille et rapide comme l'éclair capable de livrer un message dans des temps records.

Après avoir une fois de plus démontré ses qualités, E.J. décide de donner une chance à Jimmy et lui paie sa scolarité après que sa fille Eleanor ait annoncé son départ pour l'école.

Kenneth MacDonald
De retour chez son patron, Jimmy ne se montre pas très assidu au travail et arrive en retard ce qui pousse Philips à se séparer du garçon le jour même ou sa fille Eleonor revient à la maison accompagnée de Mortimer Fenton, un bellâtre qui a beaucoup de succès auprès des demoiselles. Jimmy se souvient très bien que Mortimer lui a fait un croc en jambe pour le dépasser à la course à pied.

Dépité, Jimmy retrouve ses amis fidèles, Pat l'irlandais, Tony l'italien et Isaac le juif. Tony lui offre les seervice d'une diseuse de bonnes aventures qui lui révèle qu'il devrait suivre ses intuitions qui lui apporteront la fortune.

Et c'est le début en effet d'une nouvelle vie car après avoir emprunté de l'argent à ses amis qui deviennent ses associés, Jimmy spécule en bourse et fait grossir son pécule. Tous les 4 deviennent des hommes d'affaires avisés. Eleanor surveille de près Jimmy qu'elle apprécie particulièrement ce qui n'est pas au goût de Fenton, qui a le secret espoir de devenir riche, si possible sans trop d'efforts ...



Joe Bonner


Petit film sans prétention qui vous fera passer un très agréable moment grâce à la personnalité très attachante de Kenneth MacDonald. Le film est un condensé d'action, courses poursuites en voiture, combat de boxe, acrobaties, etc ainsi on ne s'ennuie pas une seconde !


57 minutes


Kenneth MacDonald ... Jimmie March
Billy 'Red' Jones ... Jimmie March - as a Child
Edna Pennington ... Eleanor Philips
Gordon Sackville ... E.J. Philips
William Lester ... Mortimer Fenton
William Malan ... Pat Mc Guire - the Irishman (as William Mahlen)
Joe Bonner ... Tony Guasti - the Italian
Max Asher ... Isaac Cohen - the Hebrew


mercredi 9 septembre 2020

The Clodhopper - Victor Schertzinger - 1917



Everett Nelson est un jeune homme qui travaille durement à la ferme familiale. Son père, Isaac Nelson est le président de la Farmer State Bank à Beeler's Bend. Sa maman est une brave femme qui rève de s'acheter une robe en soie mais son mari est un radin qui économise chaque penny.

Alors que Everett travaille au champ, la gentille voisine, Mary Martin l'appelle pour lui offrir un bout de gâteau qui vient de sortir du four. Tout en papotant, Mary lui montre l'annonce du prochain picnic qui aura lieu pour célébrer le 4 juillet. Après réflexion, Everett l'invite avant de renter à la maison où il essaie un vieux costume élimé ayant appartenu à son père. Celui-ci ne veut rien entendre et déclare que son fils doit retourner au champ.
Durant la nuit Everett essaie tant bien que mal de recoudre le vieux complet mais sa mère lui commande un nouvel ensemble. Ainsi lorsque le père part à la banque, Everett peut-il s’habiller et filer chercher sa belle tandis que sa maman va travailler au champ.
Everett et Mary passent une belle journée mais celle-ci finit abruptement lorsque le père, en chemin pour rentrer à la maison l'aperçoit au milieu de la foule et le force à rentrer à la maison où il demande des comptes. Comme Everett refuse de dire où il a trouvé son nouveau costume, sa mère prend sa défense en déclarant lui l'avoir offert car il est au moins autant son fils.
Furieux de voir son autorité remise en question, le père est sur le point de frapper sa femme lorsqu'Everett s'en mêle et l'envoie au tapis. C'en est trop pour l’acariâtre bonhomme qui monte flanquer une dérouillée à son fils à coups de ceinturon.
C'en est trop, Everett décide de quitter la ferme familiale au grand dam de sa mère qui voit partir son seul bonheur.

Everett arrive à New York. dans une petite allée il découvre une annonce demandant un concierge. Il pénètre alors dans le bâtiment et se retrouve au plein centre d'une répétition de danseurs pour Seligman, le créateur des fameuses revues qui cherche justement de l'inspiration pour son prochain spectacle.
En apercevant Everett, il lui demande de danser et Everett, surpris et maladroit esquisse quelques pas avant de se lâcher. Seligman décide de l'engager et le soir de la première, la danse de péquenot d'Everett obtient un franc succès. A tel point que Seligman lui offre un contrat mirobolant.

Pendant ce temps à la ferme, le père intercepte toutes les lettres adressées à sa femme par leur fils. De retour à la banque, un client entend que l'établissement a fait un mauvais placement. Aussitôt c'est la débâcle, le bouche à oreille faisant son office, tout le monde veut retirer son argent de la banque et c'est la catastrophe.
Au même moment le succès d'Everett est imprimé dans le journal et Mary court voir la maman de la nouvelle star des soirées new-yorkaises pour lui montrer l'article. Comme son mari refuse de faire appel à son aide, la maman envoie Mary à New-York ...



Quelle charmante histoire ! Le début est extrêmement touchant, la relation entre la mère jouée par Lydia Knott (la maman de Lambert Hillyer) et son fils alias Charles Ray reflète un amour profond.
Le père est terrible et on comprend l'alliance entre le fils et sa mère. La petite voisine interprétée par Margery Wilson est adorable.

Je suppose que le nom de Seligman est inspiré par la compagnie Selig Polyscope ?


Titre français : Le lourdaud

46 minutes


Charles Ray ... Everett Nelson
Charles K. French ... Isaac Nelson - Everett's Father
Margery Wilson ... Mary Martin
Lydia Knott ... Mrs. Nelson
Tom Guise ... Karl Seligman (as Thomas Guise)

mercredi 2 septembre 2020

The Witness for the Defense - George Fitzmaurice - 1919

 

Stella Derrick qui vit avec ses tantes et Dick Hazelwood sont voisins et amis depuis leur plus tendre enfance puis le sentiment s'est peu à peu transformé en un profond amour. Les deux tourtereaux font des projets d'avenir mais hélas, le père de Stella qui vit à Bombay voit sa santé chanceler et appelle sa fille auprès de lui. Cela arrange bien le père de Dick qui rêve d'une brillante carrière au barreau pour son fils.

Les deux jeunes gens se promettent fidélité et Stella part en Inde où elle retrouve son père, un vieillard très demandeur d'attention qui rêve de la voir épouser le Capitaine Ballantyne, un homme riche soit disant bien sous tous les rapports. A force de faire pression sur sa fille, Wigney Derrick réussit à convaincre sa fille de lui obéir pour subvenir et satisfaire ses besoins à lui.

Hélas, Ballantyne s'avère être un alcoolique brutal et le sacrifice aura été vain puisque le père de Stella décède moins d'une année après le mariage.

Stella vit une vie de misère. Bientôt un vieux copain de son mari, Henry Thresk, vient rendre visite à son ami. Très vite il se rend compte du calvaire vécu par la pauvre femme. Il lui propose donc de s'enfuir avec lui mais Stella recule avec horreur devant cette proposition indécente.

Pour se détendre car il perd de plus en plus sa raison, Ballantyne décide de partir dans la jungle à la chasse avec Thresk, sa femme et tout son personnel. Alors qu'ils campent sous tente, Ballantyne est pris d'un accès delirium tremens.
Le lendemain il est retrouvé assassiné par balle.
Stella est arrêtée et son procès débute. Les jurés sont persuadés de sa culpabilité et le verdict est sur le point d'être rendu lorsque Thresk demande à comparaitre. Il affirme que Ballantyne avait vu des voleurs près de la tente et avait ordonné à ses hommes une battue. La défense considère alors que l'accusée est lavée de tout soupçon et Stella et libérée.

Malheureusement pour elle, Thresk lui demande davantage qu'une simple reconnaissance.
Stella repart en Angleterre où l'attend avec impatience Dick. Mais son père et des parents qui se tapent l'incruste, manigancent afin que Stella n'épouse pas Dick, maintenant appelé à une brillante carrière et auquel il ne manque qu'une épouse de la bonne société pour atteindre le nirvana de la position sociale idéale. Pour cela, ils vont utiliser Thresk ...



Quand le destin s'acharne sur une jeune femme, surtout par le biais du patriarcat et de ses abus de pouvoir. On se passionne pour cette histoire grâce à la performance de la belle Elsie Ferguson qui joue avec un naturel confondant. J'avoue avoir été surprise par sa beauté et sa grande sobriété.
Vernon Steele est lui aussi très à l'aise dans ce rôle, tous deux forment un couple très attachants.
Pour leur faire face une pléiade d'acteurs se montrent odieux, à commencer par Warner Oland. Wyndham Standing ne fait pas dans la dentelle lui non plus, tout en se montrant plus subtile que Oland.
Quant aux parents du côté de Dick ils sont machiavéliques à leur manière. Bref, le destin s'acharne sur Stella et la fin a même réussi à me surprendre.

C'est le seul film muet qu'il est possible de voir avec la grande actrice de théâtre Elsie Ferguson. 
Retrouvé à la Gosfilmofond à Moscou et restauré par l'Université du Dakota du Nord, le film a pu bénéficier d'une sortie sur DVD grâce à une collecte de fonds lancé par Edward Lerusso sur kickstarter. Par chance la musique d'accompagnement est enregistrée par the Mont Alto Motion Picture Orchestra.

environ 60 minutes



Elsie Ferguson ... Stella Derrick
Vernon Steele ... Dick Hazelwood
Warner Oland ... Captain Ballantyne
Wyndham Standing ... Henry Thresk
George Fitzgerald ... Wigney Derrick
J.H. Gilmour ... Harold Hazelwood (as J.H. Gilmore)
Amelia Summerville ... Margaret Pettifer
Cora Williams ... Teresa Derrick
Blanche Standing ... Mary Derrick



mercredi 8 juillet 2020

mercredi 1 juillet 2020

Hold 'Em Yale - Edward H. Griffith - 1928



Dans une luxueuse hacienda en Argentine, le père entre dans la chambre de son fils Jaime qui dort profondément après une nuit passablement tumultueuse d'après le désordre des lieux.

Jaime se réveille et apprend qu'il va poursuivre ses études à Yale avant de se rendre seller son cheval pour faire un tour.
En chemin il aperçoit trois bandits qui trainent un tronc qui leur servira à stopper une voiture qui s'approche. A peine ont-il placé le tronc à la sortie d'un pont que Jaime se jette sur eux et les 4 hommes dévalent le talus dans la boue.
Le chauffeur du véhicule s'arrête à la vue du tronc et un homme couvert de boue, Jaime, fait son apparition à la hauteur de la portière. Tout le monde lève les mains et Jaime enlève son chapeau pour saluer le passager ainsi qui sa fille qui lui tape dans l'oeil et chacun met ses valeurs dans le chapeau, croyant avoir affaire à un vrai bandit. Jaime profite de l'occasion pour quémander un baiser de la demoiselle mais personne ne semble comprendre ce qu'il dit. Finalement la jeune fille, Helen Bradbury, daigne lui faire un baiser sur la joue et se retrouve avec de la boue sur le visage. Jaime remet alors les valeurs à leurs propriétaires légitimes, notant au passage que le père de la demoiselle est professeur à Yale.

Quelque temps plus tard on retrouve à Yale Jaime et son valet accompagnés par leur petit singe. Tout de suite Jaime est repéré par des anciens qui lui jouent un tour et le font monter dans un panier à salade en prétendant que c'est un transport affrété pour les nouveaux.
Des prisonniers menottés y montent aussi et Jaime leur fait gentiment la conversation. Plus tard il frappe le détective qui ouvre la porte du véhicule et saute dans la voiture conduite par Helen Bradbury venue justement régler une contravention.

https://www.filmpreservation.org/preserved-films/screening-room/hold-em-yale-1928
La jeune fille l'emmène à la maison ou Jaime se promène avec une tasse sous le nez pour cacher sa moustache au détective qui l'a suivi et qui est persuadé d'avoir déjà vu son portrait dans les avis de recherches. Jaime finit par se raser la moustache pour lui échapper. 

Comme Jaime rêve de sortir avec Helen mais qu'il ne peut pas la suivre lorsqu'elle rejoint les anciens dans leur club, Jack, le frère d'Helen le persuade de faire un sport qui ferait gagner Yale et le rendrait populaire. Jaime se lance dans la boxe mais sa présomption lui joue des tours et il se fait bel et bien assommer par un adversaire qu'il avait de prime abord mis KO.

Alors qu'il est sur le point de quitter les Etats-Unis par dépit, le père d'Helen convainc Jaime de se lancer dans le football américain où il excelle vite ...



Gentille comédie bourrée de quiproquos. Rod La Rocque fait le pitre pour notre plus grand plaisir. Un bon moment assuré !


73 minutes



Rod La Rocque ... Jaime Emmanuel Alvarado Montez
Jeanette Loff ... Helen Bradbury
Hugh Allan ... Jack Bradbury
Joseph Cawthorn ... Professor George Bradbury
Tom Kennedy ... Detective
Jerry Mandy ... Jaime's Valet
Lawrence Grant ... Don Alvarado Montez
Oscar Smith ... Black Butler


mercredi 24 juin 2020

Dawn - Herbert Wilcox - 1928



Durant le 1ère guerre mondiale, à Bruxelles occupée par les Allemands, Edith Cavell travaille à l'Institut de médecine Berkendael. Un soir elle se rend faire que emplettes et surprend le fils de la tenancière, Jacques Rappard qui avoue à sa mère avoir tué une sentinelle pour s'évader. Edith comprend tout de suite que Jacques est en danger et demande à sa mère de lui confier son fils qu'elle cache dans le sous sol de l'institut. Avec l'aide d'une infirmière elle dissimule l'entrée du local par une grosse armoire.

Plus tard, avertie par Mme Rappard qu'une rafle va être menée en ville, Edith demande à son amie Madame Pitou de faire traverser la frontière à Jacques en embarquant sur sa péniche. Madame Pitou accepte et prend la carte postale que lui tend Edith qui s'adresse à elle-même "que le malade est tiré d'affaire".
A la douane, Madame Pitou remet la carte à un douanier qui lui la poste bien aimablement.

Edith est rassurée mais se souvient du visage angoissée de Jacques lorsqu'il décrivait tous les pauvres soldats cachés dans les alentours pour échapper aux allemands la hante. Elle décide donc de mettre sur pied un service d'évasion avec l'aide de ses amies Madame Pitou, Madame Bodart qui met son fils Philippe à contribution pour servir de guide aux évadés et Madame Rappart. Des faux papiers sont fournis et l'adresse transmises aux premiers hommes qui sortent en douce du pays.

L'étau se resserre autour de l'institut car les Allemands se doutent qu'un trafic est mis sur pieds au vu du nombre de prisonniers qui ont rejoint leurs troupes de l'autre côté de la frontière. Toutefois ils ne trouvent pas l'entrée du local dans lequel sont cachés de nombreux hommes.

Un jour, un aviateur anglais grièvement blessé est retrouvé dans la campagne par deux femmes. Les journaux publient des avis de recherche et menacent quiconque aiderait l'évadé de mort.
Malgré tout Edith se rend au chevet du pauvre homme qu'elle fait évacuer en ambulance. Un allemand voit la civière et sonne à la porte avant de découvrir Edith au chevet de l'aviateur. L'allemand comprend et se retire sans donner l'alerte.
Malheureusement, un des hommes qu'Edith avait sauvé a été intercepté et a tout dénoncé. Les allemands débarquent donc en force à l'institut et se rendent directement à la cave où l'aviateur anglais attend son petit guide Philippe Bodart. Celui-ci arrive juste avant que la cache ne soit découverte et l'aviateur prend ainsi la poudre d'escampette.

Les Allemands découvrent un plan d'accès de la cave et emmène Edith. Tout le réseau est dénoncé et Edith passe en jugement.
Comme elle reconnait avoir aidé 210 hommes à traverser les frontières elle est condamnée à mort.
Le 12 octobre 1915 elle est fusillée.


La vraie histoire de Edith Cavell, cette nurse anglaise dont le réseau a sauvé 210 évadés. Ce film a été censuré à sa sortie pour éviter de froisser les allemands.

Sybil Thorndike joue le rôle d'Edith avec beaucoup de sobriété et de sang froid. Madame Bodart est jouée par elle-même. Les images sont remarquables et l'action soulève de nombreuses questions. Le patriotisme n'est pas suffisant ... L'histoire dépeint des personnages très humains. J'avoue que le soldat Rammler qui refuse de tirer sur Edith m'a beaucoup émue. Il semblerait toutefois que ce rôle soit une légende.

Il est quand même très malheureux qu'Edith soit dénoncée par l'un des hommes qu'elle avait sauvé et non par l'allemand qui a découvert l'aviateur blessé (mais il semble que dans la réalité il s’agissait d'un allemand infiltré).

On oublie un peu pour préserver le mythe qu'Edith faisait partie d'un réseau bien organisé et rodé !


D'après le livre écrit par Reginald Berkeley

96  minutes


Sybil Thorndike ... Nurse Edith Cavell
Ada Bodart ... Self (as Madame Ada Bodart)
Gordon Craig ... Philippe Bodart
Marie Ault ... Mme. Rappard
Mickey Brantford ... Jacques Rappard
Mary Brough ... Mme. Pitou
Richard Worth ... Jean Pitou - Bargekeeper
Colin Bell ... Widow Deveaux
Dacia Deane ... Mme. Deveaux's Daughter
Cecil Barry ... Col. Schultz
Frank Perfitt ... Gen. von Zauberzweig


mercredi 17 juin 2020

North of Hudson Bay - John Ford - 1923



Dans un ferme au Canada, Michael Dane console sa mère qui vieillit et aimerait revoir son autre fils Peter, parti dans le Grand Nord chercher fortune.

Celui-ci ainsi que son partenaire écossais Angus MacKenzie ont découvert de l'or et arrivent en canoé dans un campement près de Point Douglas tandis que trois hommes les observent, le responsable du trading post Cameron McDonald, Jeffrey Clough son assistant et Armand LeMoir, un métis homme à tout faire.

Peter et Angus se rendent chez McDonald où ils annoncent avoir trouvé un filon. McDonald déclare vouloir devenir associé mais Angus refuse fermement. L'affreux McDonald met alors en place un système astucieux pour tuer l'un ou l'autre des deux hommes : Un fusil chargé attend simplement qu'un carafe fasse loupe et mette le feu à la mèche. Un coup part et Peter s'effondre. Le pauvre Angus est retrouvé le fusil à la main, il est condamné à la mort blanche ce qui consiste à partir sans vivre dans la neige, suivi de trois indiens qui sont chargés de le descendre s'il ne continue pas son chemin, jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Pendant ce temps Michael a pris le bateau pour rendre visite à son frère et tombe amoureux d'une passagère, Estelle McDonald, la nièce du trader.
Arrivés au campement de rand Dieu, Michael demande des nouvelles de son frère à Guise, le trader local qui n'a jamais entendu parlé de Peter.

Arrive alors Angus, épuisé par la marche qui trouve refuge dans la cabane où Michael se trouve. Celui-ci le réchauffe tandis que l'on s'affaire afin de lu redonner des forces mais les trois indiens surgissent et l'assiette est retirée tandis que tout le monde ouvre de grands yeux en apprenant que le pauvre homme est condamné à la piste de la mort. Envoyés par McDonald à la rencontre de sa nièce, Jeffrey et Armand arrivent à leur tour et le pauvre Angus est jeté à nouveau dehors.
Michael prend pitié et le retrouve à moitié gelé avant de le cacher dans une cabane non loin où il est évidement retrouvé par les indiens.
Michael se bat comme un beau diable mais l'arrivée de Jeffrey et d'Armand met fin au combat. Michael est maintenant lui aussi condamné car il est interdit d'aider un condamné à mort.

Les deux hommes sont amenés chez le trader McDonald. Lorsqu'il apprend que son frère a été tué par Angus, Michael est furieux et se jette sur le pauvre homme qui tente bien de s'innocenter tandis que McDonald voit là un moyen de se débarrasser aussi du frère encombrant. Il remet donc son stratagème en place pour se débarrasser de Michael qu'il force à signer une lettre lui cédant la mine contre une somme de 5'000 dollars qui sera envoyée à sa mère.

Mais Michael traine les pieds et comprend peu après dans quel gu^pier il est tombé. Il réusst à retourner la situation mais alors qu'il avait le dessus, McDonald brandit un revolver et le tient en joue. Peu après un coup part, McDonald s'éfondre pris dans son propre piège.

Michael est condamné lui-aussi à la mort blanche ...



Encore une histoire d'hommes, comme John Ford les aime !
Action trépidante avec des méchants vraiment tordus et machiavéliques. L'action dans la neige est très jolie à regarder, les canoés glissent sur l'eau avec légèreté, les bagarres menées avec punch (lapalissade), et l'action va crescendo jusqu'à la fin ! Tom Mix se montre même amusant sur le bateau lorsqu'il tente de négocier auprès d'une vieille indienne un chapeau pour Estelle en échange de son nécessaire de rasage sous les yeux amusés d'un mountie.

Seul bémol, il manque une bobine de ce film, toutefois on arrive très bien à se faire une idée du scénario de base.
 
Kathleen Key née Kitty Lanahan a été élue WAMPAS Baby Star de 1923. Dotée d'un fort caractère, elle s'était éprise de Buster Keaton avec lequel elle a commencé une liaison alors que celui-ci était marié. Lorsqu'il aurait voulu rompre, elle aurait détruit sa loge à la MGM (selon la biographie de Keaton écrite par Marion Meade)

Titres français : Le Pionnier de la baie d'Hudson (Belge) ou Vers la mort (Français)


40 minutes 


Tom Mix ... Michael Dane
Kathleen Key ... Estelle McDonald
Frank Campeau ... Cameron McDonald
Eugene Pallette ... Peter Dane
Will Walling ... Angus McKenzie
Frank Leigh ... Jeffrey Clough
Fred Kohler ... Armand LeMoir
Jennie Lee ... Mother Dane







Titres français (incomplet)

Admirable Crichton (L') Aigle des Mers (L') Ailes Brisées (Les) amant éternel (L') Amour de Jeanne Ney (L') Après la pluie le beau temps Arche de Noé (L') Asphalte Au bout du monde Au Service de la loi Aurore (L') Barbara fille du désert Bardelys le magnifique Bateau ivre (Le) Belle ténébreuse (La) Bessie à Broadway Bête enchaînée (La) Bon petit diable (Le) Bru (La) C'est la Vie Caravane vers l'ouest Casaque verte (La) Ce n'est qu'un au revoir Cendres de vengeance Chanson païenne Chapeau de New York (Le) Charrette fantôme (La) Chasseurs de baleines (Les) Chasseurs de salut (Les) Club des trois (Le) Coeur de l'humanité (Le) Coeur Fidèle Coeur nous trompe (Le) Coeurs du monde Comte de Monte Cristo (Le) Cottage enchanté (Le) Crainquebille Crépuscule de Gloire Cuirassé Potemkine (Le) Dame de pique (La) Damnés de l'océan (Les) Dans la tourmente Dans la ville endormie Danse Rouge Dernier avertissement (Le) Dernier des Don Farrel (Le) Dernier des Mohicans (Le) Déshérités de la vie (Les) Désordre et Génie Deux orphelines (Les) Divine (La) Dix Commandements (Les) Droit au bonheur (Le) Droit d'aimer (Le) Droit d'asile (Le) Empreinte du passé (L') Enchantement Enigme (L') Ensorceleuse (L') Escaliers de service Et puis ça va Eternel problème (L') Etoiles de la gloire (Les) Etudiant de Prague (Le) Eventail de Lady Windermere (L') Expiation Femme au corbeau (La) Fiancées en folie (Les) Figurant (Le) Fils d'Amiral Fils du Sheik (Le) Fleur d'amour (La) Forfaiture Foule (La) Frères Brigands (Les) Grande Parade (La) Heure suprême (L') Homme aux yeux clairs (L') Homme du large (L') Homme que j'ai tué (L') Homme qui rit (L') Huit jours de bonheur Idylle dans la tourmente (UNe) Île du Salut (l') Illusion perdue (L') Indésirable (L') Infidèle (L') Insoumise (L') Instinct qui veille (L') Interférences Intrépide amoureux (L') Jardin du plaisir (Le) Jardinier (Le) Jim le Harponneur Journal d'une fille perdue (Le) Justicier (Le) Lâche (Un) Larmes de clown Lettre écarlate (La) Lien brisé (Le) Loi des montagnes (La) Loulou Lys brisé (Le) Maître à bord (Le) Mariage mouvementé (Un) Mauvaise brebis (La) Mécano de la Général (Le) Monte là-d'ssus Moran du Lady Letty Mystérieux X (Le) Nuits de Chicago (Les) Oiseau noir (L') Opérateur (L') Page folle (Une) Palais de la chaussure Pinkus (Le) Parias de la vie Patrie (Sa) Père Serge (Le) Phalène Blanche (La) Piste de 98 (La) Portes de l'enfer (Les) Quatre Fils (Les) Rail (Le) Rançon d'un trône (La) Rapaces (Les) Rédemption de Rio Jim (La) Repentir (Le) Réprouvé (Le) Réquisitoire Révélation Révoltés (Les) Riche famille (Une) Rictus de Satan (Le) Ris donc paillasse Rose blanche (La) Roue de la Fortune (La) Routes en croix Rue des rêves (La) Rue sans joie (La) Sa majesté la femme Satan Secrétaire particulière (La) Secrets Serment de Rio Jim (Le) Sexes enchaînés Signal de feu (Le) Sirène du Pacifique (La) Soif de vivre (La) Solitude Sorcellerie à travers les âges (La) Sportif par Amour Tais-toi mon coeur Talisman de Grand-mère (le) Tempête Tentatrice (La) Tigresse royale (la) Tombeau des amants (Le) Tricheuse Trois âges (Les) Trois lumières (Les) Veilleur de rail (Le) Vierge mariée (La) Visages d'enfants

Articles les plus consultés

Membres