Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

lundi 30 juillet 2012

Get Your Man - George Holt - 1920

Le DVD édité par Grapevine Video : Silent Western Shorts nous donne l'occasion de découvrir 5 shorts de 2 reels. Entre autres le premier de ces films et le plus intéressant de tous à mes yeux avec

Neal Hart ...
Buck Wilson

 fine observation, mais est-ce que c'est prouvé ?

C'est l'été, pour changer une petite présentation genre roman photos pour les lecteurs fatigués ...

Ordre de mission ...

En 21 minutes chrono



où est le saloon ?
Je suis dans la place ...

... D'abord un verre ...

Ok...

La table de jeu est par là ...

Ce type n'est pas net ...

Je parie qu'il triche !

Cause toujours, tu m'intéresses ...
HHeeellppp !
Je résume rapidement pour ceux qui auraient de la peine à suivre :
Un Marshall de l'Utah mande son deputy favori, "Get your Man Wilson" (Hart) un homme qui ne manque jamais de mener ses missions à bien. Une femme désespérée, Madame Norton, vient leur raconter que pendant qu'elle s'est absentée pour se rendre à Denver, son mari et son fils ont été tués, sa fille a disparu et leur mine est maintenant exploitée par des étrangers. Buck Wilson part enquêter à Treasure Gulch et se rend dans au saloon Hell's Waters où il s'installe à la table de jeu. Il ne tarde pas à perdre tout son avoir, y compris son cheval et son équipement. Lorsqu'on lui suggère de mettre en jeu son revolver il refuse en arguant que c'est le seul moyen d'obtenir tout ce que l'on veut. Appâté, Wolf Dean le proprio lui offre un verre et lui propose de travailler pour lui en échange de son cheval. Buck accepte : sa mission est de prendre possession d'une mine à n'importe quel prix. En chemin il découvrira une jeune fille séquestrée par un affreux barbu ...


... Dit-il souriant au vilain barbu ...


plus d'un tour dans sa poche ...en l’occurrence un miroir ! (on ne peut pas faire confiance à ce type !)
Une image nette et une histoire bien menée. Les intertitres sont joliment soignés comme on peut le voir ci-dessus. A part le Secret du Pueblo ou Tangle Trails dont vous trouverez les descriptions sur ce blog on a peu l'occasion de découvrir Neal Hart dans des films de cette décade et c'est bien dommage. Un charisme certain et un physique très avantageux en font un genre de héros apprécié. L'action ne fait pas dans la dentelle mais plutôt le réalisme. La jeune fille est molestée sans équivoque et Buck est trainé par des hommes sans trop de ménagement. Le héros utilise sa cervelle pour se sortir de situations scabreuses et n'hésite pas à utiliser ses poings le cas échéant. Ses mouvements sont posés et très calmes, il impose une autorité naturelle sans peine...Au fait, vous ne trouvez pas que Neal Hart a une petite ressemblance avec Dale Robertson ?


The end is near ...

1 commentaire:

jicarilla a dit…

...Non!....je ne trouve pas

mais par contre il a un véritable physique d'un westerner...Super !...

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres