Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 26 septembre 2010

Riddle Gawne - William S. Hart - 1918



Directeur assistant : Lambert Hillyer
Tiré du livre "The Vengeance of Jefferson Gawne" de Charles Alden Seltzer qui a conçu le scénario de ce film.

William S. Hart... Jefferson 'Riddle' Gawne
Katherine MacDonald... Kathleen Harkness

Lon Chaney... Hame Bozzam
Gretchen Lederer... Blanche Dillon
Gertrude Short... Jane Gawne
Edwin B. Tilton... Colonel Harkness
Milton Ross... Reb Butler
George Field... 'Nigger' Paisley
Leon De La Mothe... Jess Cass (as Leon Kent)

Supposé durer 50 minutes et être composé de 5 bobines, le film visible repose sur une seule ! - durée 15 minutes environ comprenant des explications.

Exceptionnellement je commence par un résumé à la place d'un synopsis car la plus grande partie de ce film a disparu. Cela me parait essentiel pour suivre les quelques images restantes.



Riddle Gawne (Hart) a juré vengeance contre l'homme qui a tué son frère et emmené sa femme. Il prend soin de sa nièce devenue orpheline. Plus tard, il sauve Katheeen (McDonald) des mains de Hame Bozzam (Chaney) et de sa bande qui l'importunent à sa descente de diligence. Les deux tombent amoureux l'un de l'autre. Bozzam, jaloux, tire sur Gawne. Durant sa convalescence, Blanche (Lederer) la femme qui le soigne, s'arrange pour faire croire à leur amour à la grande peine de Kathleen que Bozzam enlève, poursuivi par Gawne. Dans une bagarre celui-ci est laissé pour mort avec une jambe cassée et Bozzam finit par admettre avoir tué son frère et volé sa femme. Gawne l'étrangle. Kathleen réapparait et le soigne ...

Heureusement que j'avais lu le résumé avant, sinon il m'aurait été impossible de suivre les péripéties restantes. Un film très frustrant, il reste bien trop peu de matière pour vraiment en faire un film. Quel dommage ! Pour les amateurs très curieux.


A noter que les "Reviews" de l'époque étaient excellents à la sortie de Riddle Gawne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres