Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

lundi 28 février 2011

Scaramouche - Rex Ingram - 1923



Lloyd Ingraham ...
Quintin de Kercadiou
Alice Terry ...
Aline de Kercadiou, Quintin's Neice
Ramon Novarro ...
André-Louis Moreau, Quintin's Godson
Lewis Stone ...
The Marquis de la Tour d'Azyr
Julia Swayne Gordon ...
The Countess Thérèse de Plougastel
William Humphrey ...
The Chevalier de Chabrillone
Otto Matieson ...
Philippe de Vilmorin (as Otto Matiesen)
George Siegmann ...
George Jacques Danton (as George Siegman)
Bowditch M. Turner ...
Le Chapelier (as Bowditch Turner)
James A. Marcus ...
Challefau Binet (as James Marcus)
Edith Allen ...
Mlle. Climène Binet
John George ...
Polichinelle
Willard Lee Hall ...
The King's Lieutenant


124 minutes

D'après une nouvelle de Rafael Sabatini

A leur arrivée dans une petite ville, deux amis d'enfance, André-Louis Moreaux (Novarro) et son ami curé Philippe de Vilmorin, voient deux hommes qui amènent le cadavre d'un homme tué par Quintin de Kercadiou (Ingraham), un aristocrate qui ne supporte pas que l'on s'introduise sur ses terres. Philippe dispense l'extrême onction au malheureux et transmet la déclaration des droits de l'homme de 1789 qui vient d'être adoptée à son ami. Dans une diatribe virulente, il fustige les aristocrates ce qui provoque un duel avec Quintin de Kercadiou. Bien sûr, le malheureux ne sait pas manier l'épée et tombe mort sous l'estocade.
André jure vengeance et se rend chez le Marquis de la Tour d'Azyr (Stone) dont il aime la fille Aline (Terry). Il la surprend en train d'être courtisée par Quintin et comprend que l'homme sur lequel il comptait, le Marquis de la Tour ne lui sera d'aucune aide car il voit d'un très bon œil un mariage de sa fille avec cet aristocrate. André part donc pour Rennes où le peuple commence à se soulever. Poursuivit alors qu'il prend la place d'un orateur, il fait la connaissance d'un dénommé Chapelier, trouve refuge chez des saltimbanques et devient membre de la troupe tout en écrivant des pièces qui obtiennent très vite du succès. En tournée à Paris dans une pièce intitulée Scaramouche, il est reconnu par Aline venue chez Mme de Plougastel et qui est toujours amoureuse de lui. Entre temps Chapelier est nommé à la tête d'une commission et présente un certain Danton à André ...La révolution n'est pas loin !



Un film assez long. On suit les événements depuis la déclaration des droits de l'homme jusqu'à la prise de la Bastille (ou presque). Un film à voir si l'on aime les reconstitutions historiques mêlées de romantisme. Peu d'action, et une fin prévisible tirée par les cheveux et peu vraisemblable. Ramon Novarro porte très bien le costume d'époque, comme tous les protagonistes de ce film. D'ailleurs les décors et les costumes sont très soignés.



Un certain Napoléon ...





On peut voir ce film dans la collection Légende du cinéma où il se trouve en bonus. Excellentes image et son.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres