Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 24 juillet 2011

Hula - Victor Fleming - 1927






Clara Bow... Hula Calhoun
Clive Brook... Anthony Haldane
Arlette Marchal... Mrs. Bane
Arnold Kent... Harry Dehan
Patricia Dupont... Margaret Haldane
Albert Gran... Old Bill Calhoun
Agostino Borgato... Uncle Edwin

64 minutes

Dans une île des mers du sud, Hula (Bow), la fille d'un propriétaire de ranch élevée par le contremaître de son père après le décès de sa mère, vit comme une sauvageonne en passant son temps à se baigner nue dans l'eau, à monter à cheval; elle trouve davantage d'intérêt à se retrouver avec les employés du ranch qu'à passer du temps dans les soirées organisées par son père où se retrouvent pour jouer au bridge quelques notables de l'île. Le jour de l'anniversaire d'Hula, un nouvel arrivant fait son apparition, un ingénieur venu construire un barrage dans l'île, Anthony Haldane (Brook). Celui-ci est tout de suite repéré par Mme Bane (Marchal) qui jette son dévolu sur lui et déploie tous ses charmes pour l'intéresser à elle. Mais Hula elle aussi éprouve une grande attraction pour Anthony et compte bien se faire remarquer par le séduisant ingénieur. Dès lors tous les coups sont permis, mais les deux femmes ignorent qu'Anthony est déjà marié ...



Ouh là, un film qui commence très fort avec une scène très sensuelle montrant Hula se baignant nue au milieu de la jungle et qui sort lascivement une jambe pour cueillir une fleur ...et qui se fait piquer la cuisse par une guêpe !
La principale attraction de ce film sensuel est bien sûr Clara Bow, que l'on voit de plus danser en petite tenue légère de vahiné. Pour les dames on a l'occasion de voir le séduisant Clive Brook, très attractif lui aussi. Le scénario est un peu tiré par les cheveux et pas vraiment intellectuel (difficile de concilier intellectuel et sensuel !) mais on ne s'ennuie pas une seconde du tout !









Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres