Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

samedi 9 octobre 2010

Skinner's Dress Suit - William A. Seiter - 1926



Reginald Denny ...
Skinner
Laura La Plante ...
Mrs. Honey Skinner
Ben Hendricks Jr. ...
Perkins
E.J. Ratcliffe ...
McLaughlin
Arthur Lake ...
Tommy
Hedda Hopper ...
Mrs. Colby
Lionel Braham ...
Jackson
Frona Hale ...
Mrs. McLaughlin
William H. Strauss ...
Tailor
Betty Morrissey ...
Miss Smith
Lucille De Nevers ...
Mrs. Crawford
Lucille Ward ...
Mrs. Jackson
Lila Leslie ...
Mrs. Wilkins
Broderick O'Farrell ...
Mr. Wilkins

70 minutes

 Honey Skinner (Laura La Plante) est très fière de son mari et le convainc d'aller demander une augmentation à ses employeurs. (Denny) tente sa chance alors qu'un gros client vient de renoncer à un contrat. Lorsqu'il arrive à la maison, Honey a préparé une fête, convaincue que son mari a été augmenté. Dépité Skinner n'a pas le coeur de la détromper et lui annonce pour lui faire plaisir un salaire grossi de $10 par semaine. Toute de suite Honey tire des plans sur la comète en achetant de couteux habits de soirée pour qu'ils puissent participer à la grande soirée organisée chez les McLaughlin en l'honneur du pasteur. Au bureau Skinner découvre les derniers pas de danse à la mode le Savannah Shuffle (si je ne m'abuse !) et l'apprend à sa femme. Le couple va faire sensation à la soirée mais bientôt Skinner se fait licencier de l'entreprise ....




Une comédie plaisante et enlevée au son du Charleston. On commence par découvrir la vie bien organisée du jeune couple et l'ambition de la jeune femme. Reginald Denny est charmant et fait des mimiques hilarantes, Laura La Plante en blonde extravertie sympathique lui impose ses vues et donne le change. Des scènes qui vous rappellent forcément des situations vécues, l'arrivée dans le beau monde et le grand nombre de personnes auxquelles on ne sait que dire, le malaise ambiant, le succès lors de l'intérêt provoqué par la nouvelle danse ...
Puis les dépenses qui augmentent en même temps que les revenus deviennent inexistants, la lutte pour garder les apparences, ... et le coup de chance final. Ce n'est certainement pas un film moralisateur, mais du pur divertissement avec quelques moments hilarants, le tout est bien agréable à regarder après une dure journée de travail.



1 commentaire:

Anonyme a dit…

Very good info. Lucky me I found your website by accident (stumbleupon).
I have bookmarked it for later!

Here is my homepage; handgun targets ()

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres