Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 31 décembre 2010

Ring (The) - Alfred Hitchcock - 1927


Carl Brisson ...
'One-Round' Jack Sander
Lillian Hall-Davis ...
The Girl (as Lilian Hall Davis)
Ian Hunter ...
Bob Corby
Forrester Harvey ...
The Promoter
Harry Terry ...
The Showman
Gordon Harker ...
Jack's Trainer

82 minutes

"One-round" Jack Sander (Carl Brisson) est un boxeur de foire. Ses adversaires sont des badauds pas trop enthousiasmés à l'idée de se faire boxer sans façon. Un jour, un passant fait la cour à Nellie (Hall-Davis), sa fiancée qui tient la caisse d'entrée. Celui-ci accepte le combat un peu pour les beaux yeux de Nellie et met KO Jack, à la grande surprise de ses amis mais au grand profit de la caisse centrale. Il s'avère que son adversaire, Bob Corby (Ian Hunter) est un boxeur professionnel qui cherche un partenaire. Avec le gain obtenu à la foire, il offre un bracelet à Nellie qui lui fait les yeux doux. Peu après, Jack est engagé et à sa première victoire, il épouse Nellie. Mais celle-ci ne cesse pas de voir Bob, le champion invaincu ...



Ce film a été réalisé par Alfred Hitchcock juste après The Lodger : a Story of the London Fog avec Ivor Novello et a été un succès. On y trouve des scènes très originales, avec des plans et des angles de prise de vue parfaitement maîtrisés et cadrés. Le combat de boxe contre la caméra, la perte et la reprise de conscience vues en direct comme si on y était ! Carl Brisson, danois, était  précédemment lui-même boxeur professionnel. Il incarne avec beaucoup de conviction un Jack un peu naïf mais très amoureux de Nellie. On le voit observer douloureusement et à de nombreuses reprises les deux amants qui s'affichent sans complexe. Pour reconquérir Nellie, il lui faudra affronter de nombreux autres adversaires. La scène où il voit Nellie du côté de Bob est particulièrement terrible car il perd tous ses moyens ... bref on ne peut s'empêcher de souhaiter sa victoire, même si Ian Hunter incarne un adversaire invaincu avec un certain panache . ..Lillian Hall-Davis incarne à merveille cette jeune fille attirée par le champion en titre. Très peu d'intertitres, qui auraient été superflus, et une musique d'accompagnement parfaite complètent ce film à voir !

Tiré du coffret The Early Hitchcock Collection qui comprend certaines des premières oeuvres d'Hitchcock, 9 films. La qualité de l'image et le son sont parfaits.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres