Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

lundi 5 décembre 2011

So's Your Old Man - Gregory La Cava - 1926




W.C. Fields ...
Samuel Bisbee
Alice Joyce ...
Princess Lescaboura
Charles 'Buddy' Rogers ...
Kenneth Murchison
Kittens Reichert ...
Alice Bisbee
Marcia Harris ...
Mrs. Bisbee
Julia Ralph ...
Mrs. Murchison
Frank Montgomery ...
Jeff
Jerry Sinclair ...
Al
et Charles Beyer (non crédité)

67 minutes

Kenneth Murchinson (Rogers) le fils d'une famille riche courtise Alice Bisbee, la fille d'un inventeur pauvre. Le jour où la mère de Ken vient fait une visite de courtoisie dans le but de faire comprendre à Mme Bisbee qu'ils ne sont pas du même monde, Mme Bisbee joue serré et réussit le pari de se montrer à la hauteur. Malheureusement son mari Samuel (Fields) rentre à la maison débraillé et montre l'album de photos de sa famille dans lequel on trouve une actrice de vaudeville et un boxeur. Horrifiée Mme Murchinson s'en va en emmenant son fils Ken et Samuel s'en va en ville en voiture dans le but de faire breveter son invention qui devrait lui rapporter une grosse somme d'argent  : le pare-brise incassable. Malheureusement sa voiture qu'il laisse devant la porte d'entrée de l'immeuble est déplacée par le portier et l'expérience tourne au fiasco lorsque Samuel lance un pavé dans le pare brise d'une première voiture, puis d'une deuxième et que les vitres se brisent. Désespéré Samuel pense sérieusement à se suicider dans le train qui le ramène chez lui mais il fait la connaissance d'une princesse (Joyce) qui rêve de se rendre utile ...



Bisbee accumule les maladresses et les quiproquos, on rit bien des situations crées de toutes pièces. Le seul moment un peu longuet c'est la scène du golf où WC Fields n'en finit plus de se battre contre le caddy qui lui renvoie un journal, met le pied dans une matière collante et a bien de la peine à se débarrasser du papier. Certaines scènes sont carrément surréalistes, le canard qui tombe du ciel par exemple ou la signature du contrat dans l'eau, mais tout est soigneusement pensé. 
Les habitants de la ville sont très bien dépeints : les commères, les bons à rien, les moqueurs, les snobs etc...les vêtements portés par la princesse magnifiques ...
So's your old man est une phrase placée plusieurs fois durant le film, alors que Bisbee renvoit la balle à Mme Murchinson, ou à la fin en parlant de lui-même.
J'ai bien rigolé et j'ai passé un bon moment, que demander de plus ?






1 commentaire:

Anonyme a dit…

whoah this blog iѕ exсellent i like stuԁying your
articleѕ. Ѕtay uρ the great ωork!

You already knοw, a lot of individuals are hunting round for this info, you сan
aid them greаtly.
Also see my web site :: Red Jasper Lucky Gem

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres