Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 6 décembre 2011

Be My King - Lupino Lane - 1928



Lupino Lane ...
The Cabin Boy
Wallace Lupino ...
The Bo'sun

20 minutes environ

Après un ouragan, un radeau sur lequel se trouve un bout de maison flotte au milieu de l'océan. Un jeune homme dont les vêtements sont déchirés tente de pêcher mais alors qu'il lance son hameçon, des poissons sautent plus loin et semblent le narguer. Une anguille finit par lui mordre l'arrière train; il fait un feu pour la cuire puis va réveiller un autre homme qui dort dans une pièce dont il ne reste que le lit. Voyant que le feu risque de détruire le radeau, l'autre homme jette un tonnelet qui contient un explosif qui bien sûr explose. Les deux hommes rescapés se retrouvent sur une plage où des traces de pas sont visibles ...


Une comédie complètement disjonctée avec de nombreuses scènes dans lesquelles Lupino démontre des talents athlétiques certains. Il effectue entre autres avec Wallace (son jeune frère) quelques sympathiques chorégraphies ! Un petit air désuet qui vous rappelle le contexte de ces années là : les noirs sont des blancs déguisés en sauvages (Toutefois 1928 c'est plutôt tardif pour ce genre de film). Lupino Lane ressemble assez à un mélange entre Buster Keaton par le côté athlétique et Harry Langdon par le côté naïf et les grands yeux ouverts, tout en ayant sa propre personnalité.
Je ne sais pas si j'ai aimé, j'ai souri une ou deux fois quand même devant les situations provoquées qui sont assez cocasses !

J'aurais du prendre une ou deux captures d'écran pour illustrer ce poste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres