Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 15 juillet 2012

White Outlaw (The) - Robert J. Horner - 1929



Art Acord ...
Johnny 'The White Outlaw' Douglas
Vivian Bay ...
Janice Holbrook (as Vivian May)
Bill Patton ...
Ted Williams
Dick Nores ...
Chet Wagner
Lew Meehan ...
Jed Isbell
Betty Carter ...
Mary Holbrook
Al Hoxie ...
Sheriff Ralston
Howard Davies ...
Colonel Holbrook
Walter Maly ...
Deputy Bud Mason
Slim Mathews ...
Joe Walton

60 minutes

Johnny (Acord) fait équipe avec Jed (Meehan), un bandit sans scrupule. Après leurs larcins les deux amis se séparent pour se retrouver dans leur cachette lorsqu'ils sont poursuivis de trop près. En attendant, Jed en a profité pour attaquer une diligence près de la cabane et passe en revue le sac dérobé ce que n’apprécie pas Johnny qui l'y rejoint car le shérif et ses hommes vont forcément resserrer le filet des recherches. Par hasard Johnny trouve une lettre qui lui est adressée et dans laquelle un révérend lui annonce que sa mère est au plus mal. Johnny, connu sous le nom de "White Outlaw"  (Bandit blanc) parce qu'il porte un foulard blanc qui lui masque le visage lors des attaques et aussi parce qu'il est franc, en profite pour quitter Jed définitivement. Alors qu'il quitte la cabane un shérif (Hal Hoxie) et sa bande fait son apparition et le prend en chasse. Johnny échappe mais les hommes mettent la main sur Jed qui accuse Johnny de tous les maux et leur propose de les mener à lui.
Il les mène donc à la cabane de l'enfance de Johnny où celui-ci ne tarde pas à arriver ignorant que sa mère a depuis longtemps déménagé. Il échappe à nouveau miraculeusement à la "posse" et part pour le Texas où il change de vie et travaille pour le ranch des Holbrook où il se lie d'amitié avec le contremaître Ted (Patton). Ted est amoureux de Janice (Bay) qu'il souhaite épouser mais celle-ci s'apprête à épouser l'affreux Chet Wagner (Nores) un homme fortuné qui tire les ficelles de la ville et tient le tripot clandestin où le père Holbrook a de nombreuses reconnaissances de dettes. Janice compte ainsi effacer l'ardoise de son père qui est sur le point de perdre tout ce qu'il possède y compris le ranch dans lequel elle vit avec sa petite soeur Mary (Carter).
Mary a tout entendu et prévient Johnny et Ted qui se rendent en ville. Ted en vient au poings avec Chet qui tende de voler un baiser à Janice. Assommé, il git à terre lorsque son ami Johnny prend le relai et flanque une bonne raclée à Chet. Ted est désespéré lorsque Janice lui demande de respecter son choix d'aider son père. Il braque la diligence et dérobe l'argent de Chet qui s'y trouvait. Tout le monde pense bien sûr au fameux bandit "White" qui a été annoncé dans les parages ...

Une chouette histoire qui donne l'occasion de voir de nombreux acteurs bien connus des amateurs de westerns, muets ou non, comme Hal Hoxie (le frère moins connu de Jack),  Lew Meehan (un acteur qui a joué un nombre incroyable de "méchants"), Bill Patton et Art Acord bien sûr (dont on peut voir très peu de films de nos jours).

J'aime bien la notion de bandit "blanc/white" un adjectif qui ne semble plus très utilisé dans ce sens en anglais de nos jours. Il y a comme un non sens, en effet comment pourrait-on prétendre être blanc, c'est à dire honnête et franc du collier tout en étant à la fois un bandit des grands chemins ? Pourtant c'est compréhensible, surtout à cette époque me semble-t-il. Notre bandit semble être une sorte de Robin des Bois puisqu'il envoie une grande partie de ses larcins à sa maman (qui ne peut les accepter puisqu'elle se doute que c'est de l'argent gagné malhonnêtement). Cette notion d'honnêteté/malhonnêteté n'apparait pas foncièrement mauvaise et même plutôt sympathique d'ailleurs.

Art Acord est un grand gaillard à qui on ne devait pas facilement en conter dans la vie réelle comme dans ses films.  Peut de temps après ce film, en 1930, il a été retrouvé empoisonné à Chihuahua au Mexique. La police a classé l'affaire comme suicide mais de nombreux amis soupçonnent qu'il a été assassiné parce qu'il fricotait avec la femme d'un notable de la ville. Il avait 41 ans.

Bill Patton a presque l'air petit et fluet à ses côtés. Déjà en fin de carrière, il continuera cependant à tourner des petits rôles dans de nombreux films.
A noter qu'un film du même nom a été tourné en 1925 par Clifford Smith avec Jack Hoxie dans le rôle principal.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Titres français (incomplet)

Admirable Crichton (L') Aigle des Mers (L') Ailes Brisées (Les) amant éternel (L') Amour de Jeanne Ney (L') Après la pluie le beau temps Arche de Noé (L') Asphalte Au bout du monde Au Service de la loi Aurore (L') Barbara fille du désert Bardelys le magnifique Bateau ivre (Le) Belle ténébreuse (La) Bessie à Broadway Bête enchaînée (La) Bon petit diable (Le) Bru (La) C'est la Vie Caravane vers l'ouest Casaque verte (La) Ce n'est qu'un au revoir Cendres de vengeance Chanson païenne Chapeau de New York (Le) Charrette fantôme (La) Chasseurs de baleines (Les) Chasseurs de salut (Les) Club des trois (Le) Coeur nous trompe (Le) Comte de Monte Cristo (Le) Cottage enchanté (Le) Crainquebille Crépuscule de Gloire Cuirassé Potemkine (Le) Dame de pique (La) Damnés de l'océan (Les) Dans la ville endormie Danse Rouge Dernier avertissement (Le) Dernier des Don Farrel (Le) Dernier des Mohicans (Le) Déshérités de la vie (Les) Désordre et Génie Deux orphelines (Les) Divine (La) Dix Commandements (Les) Droit d'aimer (Le) Droit d'asile (Le) Empreinte du passé (L') Enchantement Enigme (L') Ensorceleuse (L') Escaliers de service Et puis ça va Eternel problème (L') Etudiant de Prague (Le) Eventail de Lady Windermere (L') Expiation Femme au corbeau (La) Fiancées en folie (Les) Figurant (Le) Fils du Sheik (Le) Fleur d'amour (La) Forfaiture Foule (La) Frères Brigands (Les) Grande Parade (La) Heure suprême (L') Homme aux yeux clairs (L') Homme du large (L') Homme que j'ai tué (L') Homme qui rit (L') Huit jours de bonheur Île du Salut (l') Illusion perdue (L') Indésirable (L') Infidèle (L') Insoumise (L') Instinct qui veille (L') Interférences Intrépide amoureux (L') Jardin du plaisir (Le) Jardinier (Le) Jim le Harponneur Journal d'une fille perdue (Le) Larmes de clown Lettre écarlate (La) Lien brisé (Le) Loi des montagnes (La) Loulou Lys brisé (Le) Maître à bord (Le) Mécano de la Général (Le) Monte là-d'ssus Moran du Lady Letty Mystérieux X (Le) Nuits de Chicago (Les) Oiseau noir (L') Opérateur (L') Patrie (Sa) Père Serge (Le) Phalène Blanche (La) Piste de 98 (La) Portes de l'enfer (Les) Quatre Fils (Les) Rail (Le) Rançon d'un trône (La) Rapaces (Les) Rédemption de Rio Jim (La) Repentir (Le) Réquisitoire Révélation Révoltés (Les) Riche famille (Une) Rictus de Satan (Le) Ris donc paillasse Rose blanche (La) Roue de la Fortune (La) Routes en croix Rue des rêves (La) Rue sans joie (La) Sa majesté la femme Satan Secrétaire particulière (La) Secrets Serment de Rio Jim (Le) Sexes enchaînés Signal de feu (Le) Sirène du Pacifique (La) Soif de vivre (La) Solitude Sorcellerie à travers les âges (La) Sportif par Amour Tais-toi mon coeur Talisman de Grand-mère (le) Tempête Tentatrice (La) Tigresse royale (la) Tricheuse Trois âges (Les) Trois lumières (Les) Veilleur de rail (Le) Vierge mariée (La) Visages d'enfants

Articles les plus consultés

Membres