Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 16 mars 2016

Le roman d'un mousse - Léonce Perret - 1914



Le Marquis de Luscky se rend auprès de l'Usurier Elie Werb auquel il aimerait emprunter la modique somme de 25'000 francs. Pour le convaincre, il menace de se suicider si l'argent ne lui est pas remis mais Werb n'est pas dupe, Luscky lui doit déjà 60'000 francs et sa vie constamment dissolue le maintient en permanence dans les dettes. Seul son talent au violoncelle lui permet de garder un pied dans la société. 

Quelques jours plus tard Werb apprend par les journaux que Luscky a eu un accident de cheval à l'entrée de la propriété de la Comtesse de Ker Armor, une richissime veuve d'un Capitaine de frégate.
Comme Luscky doit rester alité 40 jours sans bouger, la Comtesse accueille le blessé chez elle.
Werb comprend immédiatement que le plan de Luscky est d'épouser la veuve et de s'emparer de sa fortune. Il lui propose donc un pacte. A la disparition de sa future femme et de Charles Henri son fils, Luscky lui donnera 15 millions en échange d'une grosse somme prêtée au départ afin de lui permettre d'emballer la veuve.
Les deux hommes s'associent et Luscky épouse la Comtesse avant de l'emmener en Italie au grand désespoir de Charles Henri. Durant leur absence, le percepteur envoyé auprès du garçon n'est autre que Werb introduit par Luscky.

Pendant que sa mère coule des jours heureux auprès de son époux, Charles Henri est emmené par l'usurier en voyage d'étude à Saint Malo. Comme devoir, Werb lui demande d'écrire ce qu'un garçon de son âge écrirait s'il décidait de s'enfuir et de s'embarquer sur un terre-neuva. Pendant que son élève compose le texte demandé, Werb se rend auprès du Capitaine Dick qui lui doit une grosse somme d'argent. Le menaçant de s'emparer de sa maison et de son bateau le Marie-Jeanne, l'affreux bonhomme obtient que le Capitaine s'engage à le débarrasser de Charles Henri.
A son retour l'abominable usurier s'empare de la lettre écrite par le jeune garçon et l'envoie à sa mère. Plus tard il emmène Charles Henri près du port et l'engage à fumer. Lorsque le pauvre petit tombe malade, Dick fait son apparition, charge le garçon sur son dos et l'emporte sur la Marie Jeanne qui appareille immédiatement.

A terre, les recherches commencent pour retrouver l'enfant mais seule sa casquette est retrouvée en bas des remparts de la ville. On craint donc le pire et la Comtesse est dans tous ses états en apprenant la disparition de son fils.

De son côté Dick charge Charles Henri des pires besognes sur le bateau dans l'espoir qu'il se casse la pipe.  Mais c'est sans compter sur une bonne étoile en la personne du père Paimpol, un vieux marin qui prend le garçon sous son aile ....


Le plan est machiavélique et le suspens très bien monté. On ne s'ennuie pas une seconde à suivre ce film dans la veine d'un Hitchcock tant le scénario est odieux. L'action est constante et sans temps mort. Le rythme permet au spectateur de suivre sans problème et les images sont très bien maitrisées.

On se régale avec les images de 1913, les villes, Paris, Saint Malo, les gens, les marins (à pieds nus) les bateaux, les voitures ... un film qui est remarquablement moderne. dans le fond.

Le Roman d’un Mousse est le troisième long métrage de Léonce Perret.

On trouve ce film sur le magnifique coffret Gaumont présenté ici http://films-muets.blogspot.ch/2015/05/coffret-gaumont-collection-120-ans-vol.html


95 minutes

Adrien Petit ...
Charles-Henri de Ker Armor, le mousse
Maurice Luguet ...
L'usurier Elie Werb
Louis Leubas ...
Le marquis Frantz de Luscky
Armand Dutertre ...
Le père Paimpol
Émile André ...
Dick, le patron du Terre-Neuvas
Armand Numès ...
Le président des assises
Paul Manson ...
Le juge d'instruction
Bernard Derigal ...
Le procureur de la république (as de Rigal)
Angèle Lérida ...
La comtesse de Ker Armor



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres