Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 22 août 2010

Man's Castle - Frank Borzage - 1933



Spencer Tracy... Bill

Loretta Young... Trina
Marjorie Rambeau... Flossie
Glenda Farrell... Fay La Rue
Walter Connolly... Ira
Arthur Hohl... Bragg
Dickie Moore... Joey

75 minutes
Bill (Tracy), un homme sans le sou mais débrouillard rencontre Trina (Young), une jeune femme qui n'a pas mangé depuis plusieurs jours. Habillé en homme du monde, il l'emmène dans un luxueux restaurant où il s'avère qu'il ne peut payer l'addition. A l'aide de son boniment très sensé, il s'en sort sans problème et présente son lieu d'habitation à Trina qui ne sait où aller : une cabane précaire sans toit car il aime regarder le ciel dans une cité de sans-logis sans eau courante mais sans impôt à payer (!) près du pont de Brooklin. Après les présentations des voisins les plus proches,  Bill, en costume d'Adam plonge dans l'eau et demande à Trina de le rejoindre. D'abord effarouchée elle tente de s'esquiver mais il insiste et elle plonge à son tour ..



Une ode à la liberté : Bill souhaite rester libre et sans attache, mais ne peut résister à Trina qui prend chaque jour davantage de place dans sa vie. Bill et Trina ne sont pas les victimes des temps qui sont durs, mais des êtres dont la foi dans le bonheur est plus forte que tout.

Un film tout de pureté, tendresse et délicatesse, comme toutes les oeuvres de Borzage que j'ai pu voir ...

Spencer Tracy et Frank Borzage se sont parfaitement trouvés dans ce film, ils se ressemblent même un peu. Ce film a subi de nombreuses coupures de la censure et a été reçu par des critiques plus que virulentes par les media l'époque.


C'est étrange, quand les gens n'ont plus rien, ils se comportent comme des êtres humains ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres