Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 27 mars 2011

New York Hat (The) - D. W. Griffith - 1912





Mary Pickford ...
Miss Mollie Goodhue (the girl)
Charles Hill Mailes ...
Mr. Goodhue (her father)
Kate Bruce ...
Mrs. Goodhue (her mother)
Lionel Barrymore ...
Preacher Bolton (minister)
Alfred Paget ...
The Doctor
Claire McDowell ...
First Gossip
Mae Marsh ...
Second Gossip
Clara T. Bracy ...
Third Gossip
Madge Kirby ...
Shopkeeper / At Mother's Deathbed
Lillian Gish ...
Customer in Shop / Outside Church
Jack Pickford ...
Youth outside church
Robert Harron ...
Youth outside church


Scénario : Anita Loos, Frances Marion
12 minutes

Sur son lit de mort Madame Goodhue laisse une mystérieuse lettre au pasteur de la petit communauté (Barrymore). Celui-ci lit qu'elle lui remet une certaine somme en lui demandant de secrètement prendre soin de sa fille  Mollie (Pickford) car toute sa vie son mari radin et mesquin l'a fait souffrir. Un jour la jeune fille demande un nouveau chapeau à son père et bien sûr celui-ci lui le refuse. Devant la vitrine du chapelier un nouveau chapeau très à la mode fait l'admiration de toutes les femmes du village mais le prix de $10 est très élevé. Comme tout le monde,  la jeune fille regarde avec envie ce nouveau chapeau. C'est alors que le pasteur la voit et se souvient du désir de la maman. Il entre dans l'échoppe et fait l'acquisition du chapeau sous les commérages des femmes qui l'observent avec suspicion. Il apporte le chapeau à Mollie qui s'en coiffe avec fierté pour se rendre au culte. Les commérages vont bon train et remontent jusqu'au père, outré, qui détruit le chapeau malgré les pleurs de sa fille. Une commission bien-pensante s'en va trouver le pasteur qui est justement en train de consoler Mollie ....



Le dernier film de Mary Pickford pour la Biograph Company. Tourné au New Jersey à Fort Lee, la capitale du cinéma d'avant Hollywood.

Excellent ce petit film qui démontre les mécanismes des commérages basés sur les apparences. Heureusement tout finit bien ! Une pléiade d'acteurs très connus y sont visibles, encore bien jeunes pour la plupart, ils sont difficilement identifiables.

Ce film se trouve en bonus avec le film Le bon petit diable avec Mae Murray et Rudolph Valentino édité par Bach Films.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres