Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 15 mai 2012

Bat (The) - Roland West - 1926





George Beranger ...
Gideon Bell

Charles Herzinger ...
Courleigh Fleming

Emily Fitzroy ...
Miss Cornelia Van Gorder

Louise Fazenda ...
Lizzie Allen

Arthur Housman ...
Richard Fleming (as Arthur Houseman)

Robert McKim ...
Dr. Wells

Jack Pickford ...
Brooks Bailey

Jewel Carmen ...
Miss Dale Ogden

Sôjin ...
Billy - the Butler (as Kamiyama Sojin)

Tullio Carminati ...
Detective Moletti

Eddie Gribbon ...
Detective Anderson

Lee Shumway ...
The Unknown

86 minutes
D'après une pièce jouée à Broadway de Mary Roberts Rinehart et Avery Hopwood

Une mystérieuse chauve-souris convoite les précieux bijoux de Gideon Bell. Malgré une garde rapprochée l'audacieux cambrioleur dérobe les pierres et s'enfuit par les toits. Durant sa fuite, il est le témoin d'un vol à la banque Fleming. The Bat suit la voiture du voleur qui l'emmène dans la propriété de campagne de Fleming qui est justement louée à une dame recherchant le calme, Miss Cornelia Van Gorder (Fitzroy) assistée de sa femme de chambre Lizzie (Fazenda). Le voleur s'introduit dans la maison et Lizzie entend des bruits bizarres. La maison semble hantée et le Butler Billy (Sôjin), est inquiétant. La nièce (Carmen) de Madame Van Gorder fait engager un jardinier (Pickford) qui a des mains curieusement soignées pour un homme supposé travailler la terre. Toutefois devant l'insistance de la nièce, il est malgré tout engagé. Le détective Moletti (Carminatti) sur la piste du voleur fait son apparition, suivi par le Dr Wells (McKim). Richard Fleming, le neveu du banquier débarque lui aussi. Tout ce petit monde est à la recherche d'une pièce secrète et un plan est très convoité. Alors qu'il met enfin la main sur la partie du plan qui l'intéresse, Richard Fleming est abattu d'une balle par un mystérieux agresseur. Les lumières s'éteignent et se rallument, le téléphone sonne et un homme qui semble en détresse appelle du garage ...


Ha ha, je n'en dis pas plus sur cet excellent film bourré de revirements : du début à la fin une ambiance à la Agatha Christie avec une Emilie Fitzroy excellente dans le rôle d'une espèce de Miss Marple avant l'heure; ça bouge dans tous les sens, le scénario est très soigné, pas de hasard et on se laisse porter par l'action sans trop savoir ou on va. L'humour est bien présent de surcroit.
Je n'en dis pas plus pour ne pas dévoiler le final, j'avoue avoir bien ri devant certaines situations très cocasses. La plupart de l'action se passe dans la grande maison et un nombre important de personnes y gravitent, pourtant on a aucune peine à suivre. Le décors est planté, des ombres et des silhouettes se découpent sur les murs et tout se passe de nuit. L'ambiance est délicieusement spooky, avec juste ce qu'il faut de mystère, d'action, de suspens et d'humour. Le rythme est constant et rapide.
Emily Fitzroy est excellente dans le rôle de cette femme qui reste impassible jusqu'au bout et qui ne lâche pas son tricot, sa nièce jouée par Jewel Carmen est très expressive, Jack Pickford dans le rôle du faux jardinier ne connait pas grand'chose aux plantes, Sôjin est inquiétant à souhait et Louise Fazenda est absolument hilarante dans le rôle de Lizzie. Tullio Carminati a un genre de regard hypnotiseur, Eddie Gribbon brandit deux pistolets mais semble bien maladroit et le docteur interprété par Robert McKim porte le genre de moustache qui vous fait penser qu'il n'est peut-être pas aussi net qu'il en a l'air.

Difficile de ne rien dévoiler mais sachez que ce film contient déjà de nombreux ingrédients qui feront le succès de la fameuse chauve souris que nous connaissons. Le logo simplifié apparait dans un rond de lumière et se retrouve dans de nombreux endroits, The Bat s'enfuit avec agilité par les toits et porte un masque plutôt réaliste (fait par un taxidermiste qui aurait trouvé une tête de chauve souris géante ?). Un très bon moment assuré, que du bonheur !

Une fois n'est pas coutume, un petit quiz : Qui peut me dire qui est l'acteur qui interprète le blessé (en chemise) dont on ignore l'identité une bonne partie du film (ci-dessous) ? Est-ce Lee Shumway ? OUI, il s'agit bien de M. Shumway (identifié le 16.5.2012, http://www.nitrateville.com/viewtopic.php?f=3&t=12252#p85266)


 Le réalisateur joue avec les ombres de fort belle manière comme on peut le voir ci-dessous.





Jewel Carmen, Emily Fitzroy, Louise Fazenda et Eddie Gribbon

Louise Fazenda


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres