Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 27 janvier 2016

Die Augen der Mumie Ma (The Eyes of the Mummy) - Ernst Lubitsch - 1918



Un peintre se rend en Égypte à la recherche d'inspiration. A l’hôtel Palace il entend un voyageur, le prince Hohenfels, s’enquérir des possibilités de visites à faire localement et demander si le tombeau de Ma vaut le détour. Le propriétaire de l’hôtel lui déconseille fortement de le visiter car il porte malheur. Pour le prouver il désigne un homme malade assis sur une chaise auprès d'un infirmière qui ne serait pas sorti indemne de sa visite.
Intrigué le jeune peintre nommé Wendland loue un cheval et se rend au temple devant lequel il découvre un homme, Radu, qui lui fait visite les lieux. Dans un masque figé dans le mur des yeux bougent et Wendland comprend tout de suite qu'il y a supercherie. Il cherche à pénétrer dans une pièce derrière le mur mais Radu tente de l'en empêcher ce qui pousse le peintre à lui tirer dessus. A l’intérieur de la chambre le jeune homme découvre Ma, une jeune fille qui lui explique avoir été kidnappée par l'affreux bonhomme qui la retient prisonnière.
Wendland emmène Ma avec lui et tous deux embarquent pour l'Europe.
Blessé, Radu erre dans le désert et finit par être découvert par le Prince Hohenfels qui s'en revient d'une excursion. Reconnaissant, Radu jure de servir le prince qui l'emmène en Europe.

Ma apprend à vivre en société et finit par impressionner les amis de Wendland avec une danse exotique qui pousse un agent à l'engager pour se produire à l'Alhambra où un soir le prince se rend en compagnie de son serviteur Radu. Aussitôt Ma tombe évanouie et Wendland la ramène à la maison. 
Le prince s'intéresse à un portrait de Ma tandis que Radu est maintenant sur les traces de la pauvre fille ...


On trouve beaucoup de critiques de ce film sur le net. Pour ma part je ne l'ai pas trouvé si mauvais et je pense qu'il a du faire effet à sa sortie. L'action est concentrée et l'histoire est très claire. On joue sur les nerfs des spectateurs et leur crédulité, voire sur leurs superstitions. Du coup le personnage de Jannings semble doté de super pouvoirs ! Il faut avouer que c'est un horrible bonhomme, j'ai toujours un peu de la peine à regarder les films dans lesquels il joue ...

On peut se demander pourquoi le prince ne procure pas de vêtement à Radu qui continue à déambuler à Berlin dans ses haillons?

C'est le premier film dramatique tourné par Ernst Lübitsch.
Titre français : Les yeux de la momie


58 minutes


Pola Negri ...
Ma
Emil Jannings ...
Radu, an Arab
Harry Liedtke ...
Albert Wendland, a Painter
Max Laurence ...
Prince Hohenfels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres