Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 26 avril 2011

Squaw Man (The) - Cecil B. DeMille - 1914




Dustin Farnum... Capt. James Wynnegate - aka Jim Carston
Art Acord... Townsman (uncredited)

Raymond Hatton... Bit Part (uncredited)

Winifred Kingston     Lady Diana - Countess of Kerhill (uncredited)..
Monroe Salisbury... Sir Henry - Earl of Kerhill (uncredited)
Joseph Singleton... Tabywana (uncredited)
Red Wing... Nat-U-Ritch (uncredited)












74 minutes

En Angleterre. James Wynnegate (Farnum) prend le blâme de son cousin Henry qui a dérobé une grosse somme d'argent à la société de charité locale. Poursuivi par un détective, il prend le bateau pour les Etats-Unis. il finit par terminer son périple au Wyoming où il achète un ranch. Une indienne, Nat-U-Ritch, abat Cash, un bandit local alors menaçant James de son revolver. Celui-ci finit par l'épouser et un fils nait de leur mariage.
Quelques années plus tard, Henry décède dans les Alpes et laisse une note dans laquelle il avoue son forfait. Sa femme Diana, tente de retrouver James, maintenant devenu comte de Kerhill ...



Je crois que j'ai tout dit sur ce film ennuyeux : on ne comprend pas bien les tenants et aboutissants de pas mal d'éléments qui ne mènent à rien. Par exemple au départ le détective qui suit James monte à bord, il s'ensuit un combat durant lequel Farnum le menotte, puis le libère, puis la petite fille du capitaine met accidentellement le feu au bateau, tout le monde s'enfuit à bord de chaloupes, ils sont récupérés par un cargo américain, arrivent aux Etats-Unis bref, tout cela en un coup de cuiller à pot et dans le genre bâclé.
La seule scène qui m'a paru intéressante c'est l'arrivée de cet anglais vêtu  ...à l'anglaise dont tout le monde se moque ... Quant à la scène tournée dans les pseudo Alpes, elle est assez risible ...
De plus, je n'ai pas apprécié la scène finale, où après avoir reçu la nouvelle de sa réhabilitation, James envoie son petit garçon seul en Grande Bretagne malgré l'opposition de Nat-U-Ritch qui finira par se suicider (même si il semble qu'elle le fait parce que tout à coup après toutes ces années le shérif aurait retrouver le meurtrier de Cash - ou alors je n'ai rien compris, ce qui est aussi possible).  Évidemment James retournera en Angleterre comte, avec Diana et son fils (que Diana semble adorer en plus !).
Pour terminer, et enfoncer le clou une bonne fois pour toute, j'avoue n'avoir pas du tout apprécié Dustin Farnum ...


Curieux de voir que seul Dustin Farnum est crédité dans ce film (son deuxième) dans lequel on devrait pouvoir apercevoir Art Acord et Raymond Hatton, que je n'ai pas reconnus ...

Dustin Farnum aurait refuser d'investir dans la compagnie créée par Cecil B. DeMille et aurait donné sa part à son valet de chambre qui serait devenu riche en une nuit, après le succès de ce film à l'époque.

Winifred Kingston est la troisième femme de Dustin Farnum ...

Ce film est le premier long métrage d'Hollywood car il semble que Cecil B. DeMille ait fuit les studios de l'Est géré par un certain Thomas Edison qui demandait de grosses sommes pour l'utilisation des installations ...


































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres