Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 27 avril 2011

Vortex (The) - Adrian Brunel - 1928



Ivor Novello ...
Nicky Lancaster
Willette Kershaw ...
Florence Lancaster
Frances Doble ...
Bunty Mainwaring
Alan Hollis ...
Tom Veryan
Simeon Stuart ...
David Lancaster
Kinsey Peile ...
Pouncefort Quentin
Julie Suedo ...
Anna Vollof
Dorothy Fane ...
Helen Saville


environ 60 minutes
Écrit par Noel Coward et joué au théâtre auparavant

Nicky, un jeune pianiste (Novello) fait la connaissance d'une jeune femme nommée Bunty (Doble). Il tombe amoureux, pendant que sa mère (Kershaw), qui tente de rester jeune à tous prix et par tous les moyens, s'exhibe avec Tom (Hollis), son amant. Alors qu'il présente Bunty à sa mère, Tom fait son apparition et il s'avère que lui et Bunty se connaissent déjà. Au cours d'un week end à la campagne où tous les protagonistes sont présents, y compris le père de Nicky, la crise éclate ...


Je résume rapidement, car franchement j'ai eu beaucoup de peine à ne pas m'endormir ! Ivor Novello a l'air de s'ennuyer et Willette Kershaw est pathétique dans ce rôle de femme qui veut tellement paraître jeune ...
Ivor Novello était lui-même un compositeur et un pianiste de talent, donc ses scènes au piano sont d'un intérêt certain, mais c'est bien là tout ce que je trouve de positif à signaler concernant ce film !
... Ah, j'oubliais The Vortex est une allusion faite par Bunty en référence à l'ambiance rencontrée chez les Lancaster's ...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres