Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

samedi 8 octobre 2011

Rebecca of Sunnybrook Farm - Marshall Neilan - 1917



Mary Pickford ...
Rebecca Randall
Eugene O'Brien ...
Adam Ladd
Helen Jerome Eddy ...
Hannah Randall
Charles Ogle ...
Mr. Cobb
Marjorie Daw ...
Emma Jane Perkins
Mayme Kelso ...
Jane Sawyer
Jane Wolfe ...
Mrs. Randall (as Jane Wolff)
Josephine Crowell ...
Miranda Sawyer
Jack McDonald ...
Reverend Jonathan Smellie
Violet Wilkey ...
Minnie Smellie
F.A. Turner ...
Mr. Simpson (as Frank Turner)
Kate Toncray ...
Mrs. Simpson
Emma Gordes ...
Clara Belle Simpson


78 minutes

Rebecca Randall (Pickford) vit avec sa mère et ses nombreux frères et soeurs dans une ferme qui est très fortement hypothéquée. Pour aider financièrement la mère qui ne sait comment joindre les deux bouts, ses tantes Janes et Miranda Sawyer propose de prendre soin d'elle en se chargeant de son éducation mais sont particulièrement dures et intransigeantes. Rebecca arrive donc dans une nouvelle communauté et fait la connaissance de la désagréable fille du pasteur Minnie Smellie et d'Emma Jane Perkins, la fille du maréchal-ferrant avec laquelle elle sympathise rapidement. Pour aider les pauvres Simpson qui sont regardés de travers par la population les deux jeunes filles décident de vendre des savonnettes qui leur rapporteront de quoi gagner une lampe qu'elles leur offriront. Alors qu'elles démarchent les habitants, Rebecca fait la connaissance d'un homme plutôt fortuné, Adam Ladd (O'Brien) qui  se charge de lui acheter 350 savonnettes d'un coup ...



Rebecca est pleine de bonnes intentions et de bonnes idées qui ne sont pas toujours de bon goût.
 La scène où elle décide de donner une représentation de cirque est très drôle. Il y a des choses que l'on ne verrait plus de nos jours, par exemple l'intérêt d'Adam Ladd ou même du cocher pour Rebecca, qui seraient forcément suspectés de mauvaises intentions. Comme dans de nombreux films avec Mary Pickford, tout tourne autour d'elle et elle se montre toujours virevoltante et charmante. Les autres protagonistes servent un peu de faire-valoir. Eugene O'Brien qui rit beaucoup dans ce film est charmant lui aussi.
Est-ce sensé être un drame ou bien une comédie ? les deux je suppose, mais je classe sous comédie car franchement il n'y a rien de vraiment dramatique dans ce film ! (je me demande l'impact réel sur Mary Pickford de ce genre de film où elle incarne adulte si souvent des petites filles ... ?)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres