Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 9 octobre 2011

Wonderful Chance (The) - George Archainbaud - 1920




Eugene O'Brien ...
Lord Birmingham / 'Swagger' Barlow
Martha Mansfield ...
Peggy Winton
Tom Blake ...
'Red' Dugan
Rudolph Valentino ...
Joe Klingsby
Joseph Flanagan ...
Haggerty (as Joe Flanagan)
Warren Cook ...
Parker Winton


52 minutes

Après avoir purgé une peine au pénitencier de Sing Sing, Swagger (O'Brien) est libéré et reçoit $5 ainsi qu'un nouveau costume. Il se rend chez son vieux copain Red (Blake) qui l'accueille à bras ouverts et lui propose un coup sur le quai 22. Swagger refuse car il a la ferme intention de suivre le droit chemin et Red se rend tout seul commettre le larcin.Malheureusement (ou heureusement) un gardien le repère et le blesse d'une balle dans la poitrine. Il revient chez lui et Swagger comprend qu'il n'a pas d'autre choix que de trouver de l'argent pour faire venir un médecin et va voler pour son vieux copain. Juste avant de percer le coffre fort, il libère un oiseau en cage qui lui rappelle trop sa captivité derrière les barreaux. Haggerty (Flanagan) le détective chargé de l'enquête comprend très vite qu'il ne peut s'agir que de Swagger, le seul succeptible de voler de cette manière et de libérer un oiseau, tous les autres criminels potentiellement papables étant de sombres brutes.
Haggerty se rend donc chez Red qu'il découvre au lit et, ne pouvant prouver la culpabilité de Swagger, l'assure de sa surveillance en permanence. Un jour, Swagger qui tente d'échapper à Haggerty rentre à l'hôtel Ritz et est pris pour Lord Birmingham. Pris au jeu, il ne dément pas et fait la connaissance de Peggy Winton dont il tombe amoureux. Pendant ce temps le vrai Lord Birmingham est détenu dans une cave par Joe Klingsby (Valentino) qui se prépare à prendre la place de Lord Birmingham...

Retrouvailles entre vieux amis ...


La plupart des personnes qui visionnent ce film le regarde pour Rudolph Valentino et ne parlent que de lui. Personnellement je souhaitais voir un autre film avec Eugene O'Brien qui interprète avec aisance les deux personnages, tout en étant peut-être un peu trop distingué pour incarner Swagger, mais cela ne m'a pas paru incongru. Rudolph quant à lui porte la moustache (j'ai d'ailleurs failli ne pas le reconnaître) et n'apparait pas beaucoup. Il ne m'a d'ailleurs pas semblé particulièrement extraordinaire dans ce rôle. Le film est bien sûr un peu tiré par les cheveux mais son déroulement en 52 minutes est tout à fait sympathique et on ne s'ennuie pas une seconde. Eugene O'Brien est tout à fait charmant, l'image du film distribué par Videobrary n'est pas excellente du tout mais regardable, l'accompagnement musical assez standard.

Quelques captures d'écran

Tom Blake

Swagger fait la vaisselle ...

Swagger soigne son vieil ami ...


Swagger cambriole et remarque la cage ...


Swagger libère l'oiseau ...

.. après une petite caresse ...

Swagger remplace le docteur...

... Mais Haggerty est soupçonneux !

Valentino au milieu avec le canotier !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres