Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 3 janvier 2012

Unknown (The) - Tod Browning - 1927



Lon Chaney ...
Alonzo the Armless
Norman Kerry ...
Malabar the Mighty, Circus Strongman
Joan Crawford ...
Nanon Zanzi
Nick De Ruiz ...
Antonio Zanzi, Nanon's Father
John George ...
Cojo, Alonzo's Assistant
Frank Lanning ...
Costra
Polly Moran ...
Landlady (scenes deleted)
Bobbie Mack ...
Gypsy (scenes deleted)


63 minutes
Dans un cirque, en Espagne. Monsieur Loyal (De Ruiz) annonce le numéro extraordinaire de Alonzo (Chaney), un manchot lanceur de couteaux avec ses pieds sur sa fille, la jolie Nanon (Crawford) qui lui sert de cible. Nanon est courtisée par Malabar (Kerry) un gentil géant qui aimerait la serrer dans ses bras, mais Nanon, sous le patronage d'Alonzo qui la maintient dans sa crainte pour mieux pouvoir la possèder, redoute les bras et les mains des hommes.
Alonzo est en fait un criminel en fuite dont les deux bras sont maintenus dans un corset très serré. Un soir il tue Monsieur Loyal et le cirque est dispersé. Resté seul avec Nanon il pense obtenir ses faveurs mais Malabar resté lui aussi revient faire sa cour ...



Un film à la fois fascinant et un peu glauque par ses côtés morbides, le tout enrobé de sensualité. Les premières images nous montrent un Alonzo presque séduisant échangeant des regards humides avec Nanon qui lui les rend bien, alors que ses vêtements tombent un a un sous les couteaux lancés, dévoilant la plastique irréprochable de Joan Crawford. Comme toujours le visage de Lon Chaney peut passer d'une émotion à une autre, et la lecture de ses émotions est aisée, la douleur, l'amour, mais surtout la haine, souvent. Il semble utiliser ses pieds durant la plus grande partie du film, c'est tout bonnement étonnant. Il me semble pourtant que les pieds ne sont pas forcément les siens, car s'ils l'étaient, Lon Chaney serait plus que contorsionniste ! De toutes manières l'illusion est parfaite.
Aux côtés de Lon Chaney, Richard Kerry parait simple et gentil.  John George joue le rôle de Cojo, le complice d'Alonzo de manière presque innocente. Joan Crawford joue de manière très engagée et crédible dans ce film.
Un film allégorique terrible (Eros et Thanatos) qui tient en haleine jusqu'aux dernières images.
La musique composée en 1997 pour Turner Classic Movies jouée par le Alloy Orchestra prend une grande place mais accompagne bien le film, dont certaines scènes manquent mais ne nuisent pas au sens du film.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres