Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 1 juillet 2012

Blazing Arrows - Henry McCarthy - 1922



Lester Cuneo ...
Sky Fire

Francelia Billington ...
Martha Randolph

Clark Comstock ...
Gray Eagle

Laura Howard ...
Mocking Bird

Lafe McKee ...
Elias Thornby (as Lafayette McKee)

Lew Meehan ...
Bart McCermott

Jim O'Neill ...
Scarface

55 minutes

Gray Eagle, un chef indien et sa femme Mocking Bird trouvent un bébé pleurant auprès d'un couple mort au pied d'un chariot. Autour de son cou se trouve un médaillon portant son nom et sa date de naissance. Le couple l'emmène et l'élève comme son propre fils sans lui révéler qu'il est le fils de colons abattus. Mocking Bird garde précieusement le pendentif autour de son cou. 
30 ans plus tard, devenu ingénieur Sky Fire alias John Strong tombe amoureux d'une riche héritière Martha Randolph qui est sous la tutelle de Elias Thorby, un homme lui même sous la coupe de Bart McDermott, un bandit sans scrupule qui voudrait bien mettre la main sur la fortune de la demoiselle. 
Pendant que les deux amoureux se déclarent leur flamme SkyFire essaie d'expliquer qu'il est indien mais Martha le fait taire. Alors qu'elle demande l'autorisation à son tuteur de l'épouser, Bart qui a tout entendu crache la vérité au nez de tous et bien sûr il n'est plus question de mariage. 
De retour dans sa tribu auprès des siens, SkyFire est bien malheureux. Gray Eagle est prêt à lui révéler la vérité sur ses origines mais Mocking Bird décide d'attendre que la jeune femme se présente au camp. Pendant ce temps Thornby et McDermott qui est un agent des affaires indiennes malhonnête bien connu des tribus locales, emmènent Martha dans l'Ouest où elle retrouve SkyFire. Les hommes menés par McDermott sont chargés d'empêcher le jeune homme d'approcher Martha qui est prête à l'épouser malgré tout.
Scarface, un indien jaloux de la position de Sky Fire entend Gray Eagle et Mocking Bird parler du médaillon et révèle le fait à McDermott qui se débarrasse de Thornby et fait dérober la preuve de l'affiliation de Sky Fire. Peu de temps après il tente d'approcher Martha qui réussit à s'enfuir ...



Encore un film pro indiens, c'est toujours sympa. Dans celui-ci l’héroïne est même prête à épouser l'homme qu'elle aime et à devenir une squaw ce qui est quand même peu courant.
Quelques basculements d'images en surimpression vous font voir l’interprète principal en costume de ville ou de soirée basculer en habits indiens pour aider le spectateur à suivre l'évolution de sa condition.
Notre héros a un physique assez noble et l'histoire est menée sans complication. Quelques échanges de coups de poing, des courses poursuites, des flèches tirées avec habilité, le tout vous emmène dans de beaux paysages de montagnes. Pourtant ce film ne restera certainement pas dans les annales malgré tout.
Le réalisateur Henry McCarthy est aussi le scénariste de ce film.
On trouve ce film chez Grapevine bien restauré avec une sympathique musique d'accompagnement à l'orgue par David Knudtson.



Lester Cuneo connu sous le nom de "Smiling Daredevil" est né à Chicago le 25 octobre 1888 de parents immigrants italiens. Après avoir été à la North Western University il passe 8 ans dans une troupe d'acteurs avant d'entrer dans l'industrie cinématographique via la Selig Polyscope Company de Chicago vers 1910. Lorsque le Colonel Selig déménagea à Hollywood, Cuneo le suivit. Il passe 3 ans comme acteur de soutien dans des films courts de Tom Mix et de William Duncan. En 1913 il aurait quitté Selig pour travailler avec les frères Miller au 101 Ranch en Oklahoma mais cela n'est pas vérifié. De retour à Chicago en 1914 il obtient des rôles pour Essanay et soutient Francis X. Bushman dans de nombreux mélodrames. Il travaille ensuite pour Quality et Yorke réalisés pour Metro Pictures. Il tourna une douzaine de films avec le populaire Harold Lockwood. Sa carrière est interrompue par la première guerre mondiale. Il sert dans l'armée en France jusqu'à la fin des hostilités et revient au pays avec un grade de lieutenant. 

Avec un physique avantageux, élancé et de jolie carrure, des cheveux noirs, il retrouve facilement du travail à Hollywood et sa carrière reprend, principalement dans le genre Western. En 1921 il crée sa propre maison de production sous le nom de Lester Cuneo Productions et devient la star d'une série de films réalisés par Capital puis par Western Pictures. Malheureusement sa carrière commence à battre de l'aile et des films médiocres ne rencontrent plus le succès escompté. Ce film est tourné alors qu'il est déjà largement sur le déclin.

Après ce film il tourne encore dans 12 films sur les 149 répertoriés.
Le 1er (ou le 2 ?) novembre 1925 à l'âge de 37 ans après avoir dit au revoir à ses deux enfants, il met fin à ses jours d'une balle dans la tête suite à la demande de divorce de sa femme Francelia Billington, avec laquelle il a tourné de nombreux films dont celui-ci. (ref The Strong Silent Type de Buck Rainey)

Pour en savoir plus sur Francelia Billington :
http://www.silentsaregolden.com/articles/franceliabillingtonbio.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres