Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 11 mai 2012

Side Street - Malcolm St. Clair - 1929



Tom Moore ...
Jimmy O'Farrell

Owen Moore ...
Dennis O'Farrell

Matt Moore ...
John O'Farrell

Emma Dunn ...
Mrs. Nora O'Farrell

Katherine Perry ...
Kathleen Doyle (as Kathryn Perry)

Frank Sheridan ...
Mr. Tom O'Farrell

Charles Byer ...
Maxse Kimball

Arthur Housman ...
Henchman Silk Ruffo

Mildred Harris ...
Bunny

Walter MacNamara ...
Patrick Doyle (as Walter McNamara)
  George Raft            ... Dancer (non crédité)

74 minutes

A New York dans un appartement habité par les O'Farrell des irlandais pure souche qui attendent leurs trois fils. John (Matt) qui a fait des études de médecine grâce à l'aide financière de son frère Dennis (Owen) qui semble avoir fait fortune et Jimmy (Tom) devenu un policeman. Tout ce petit monde se retrouve avec plaisir lorsque des coups de feu sont tirés dans la rue. Jimmy et John se précipitent dans le cadre de leur profession respectives et Dennis s'approche discrètement. On comprend alors qu'il mène une deuxième vie secrète en tant que chef d'une bande de bootleggers. Les choses se compliquent lorsque John est appelé en urgence dans un appartement luxueux où un homme a reçu un coup sur la tête. Il découvre alors que son frère Dennis est à la tête des gangsters. 
Plus tard, le soir de Thanksgiving lors d'une réunion familiale Dennis comprend que sa couverture est éventrée et va tenter avec l'aide de John d'empêcher Jimmy nouvellement nommé inspecteur de tomber dans un piège qu'il a lui même tendu ...



On découvre le père et la mère discutant de leurs trois fils, la caméra est plantée dans le décors et on se demande si l'on va être capable de suivre le film car le son est assez mauvais et les accents plutôt prononcés. L'arrivée successive des trois frères qui semblent très liés marque le début d'une action qui ira crescendo. Au début j'ai cru avoir affaire à un film léger, or il n'en est rien, le drame va bel et bien éclater et le final est même très émouvant.

Ce film est l'occasion de voir les trois frères jouer ensemble dans leur premier film parlant. Le son est assez mauvais mais cela ne dérange pas trop si l'on a l'habitude des bruits sourds qui accompagnent les premiers films sonorisés. On verra George Raft joliment danser avec des girls dans une scène amusante.
Curieusement les trois frères ne se ressemblent pas tellement, à part un nez commun aux trois (long et en trompette !) et un profil assez similaire. Les parents sont émouvants dans le rôle de ces braves gens fiers de leurs garçons. Tom et son faciès sympathique de lutin rieur, Owen le beau gosse de la famille et Matt le garçon tranquille jouent avec naturel et c'est un plaisir de les voir réunis.

George Raft et les chorus girls

3 commentaires:

jicarilla a dit…

George Raft super acteur des films noirs des années 40
Un tres bon souvenir dans un film au coté de Bogart 2 frangins camionneurs...

So long amiga

731 HOP a dit…

Hello Jica, Dans "They Drive by Night" 1940 (Raoul Walsh) oui, excellent ! Bon dimanche

jicarilla a dit…

OOUUUUAAAIIII tu as gagnée la prochaine danse !.....

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres