Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 4 juillet 2012

Last Chance (The) - Horace B. Carpenter - 1926



Bill Patton ...
Bill Dexter (as Wm.'Bill' Patton)
Dorothy Donald ...
Miss Stubbins
Merrill McCormick ...
Black Bart
Harry O'Connor ...
Bill Stubbins (as Harry O'Conner)
Walter Patton ...
Postmaster
Theodore Henderson ...
Sheriff
Walter Blunt ...
Pete Walcom

52 minutes

Dans un patelin bien tranquille et perdu de l'Ouest. Bill Stubbins embarque une passagère, un homme de la Wells Fargo et la paie de la mine proche. Mais en route il se fait attaquer par la bande de Black Bart qui le garde comme otage. Toute la scène est suivie de loin par un mystérieux cowboy habillé d'une veste à carreaux et de wooly chaps qui semble bien être un pied tendre (Patton). A l'entendre son rêve le plus cher serait de devenir un outlaw. Il décide donc de rejoindre la bande de Black Bart où sa maladresse fait se tordre de rire les bandits. Toutefois il obtient une certaine estime de Black Bart en cassant la figure à l'un des hommes. Accepté par la bande il est envoyé comme guetteur au sommet de la montagne où il aperoit une jeune fille en détresse qui n'est autre que la fille de Stubbins venue à la rescousse de son père après que l'homme de la Wells Fargo caché sous le chariot ait donné l'alerte. Notre homme, tout sourire amène la jeune fille au camp mais s'arrange par divers stratagèmes prouvant sa maladresse à l'écarter du vilain Bart ...


Bill Patton a un je ne sais quoi d'étonnant. Pendant tout le début du film j'ai hésité en me demandant s'il faisait vraiment semblant d'être maladroit ou s'il était vraiment l'andouille qu'il semblait être. Évidemment je ne voyais pas où le scenario allait nous mener non plus tout en me doutant quand même un peu de la fin. Bref, j'ai pris plaisir à suivre ce film étonnant. De nombreux gros plans cernent les caractères qui vous semblent du coup forcément intéressants. Bill Patton est très attachant, sa personnalité est tout à fait hors normes, on comprend que son talent comique qui bien que spécial soit souvent mentionné. Dans tous ses films il a une caresse particulière pour son cheval, ici nommé Buster. Maigrichon et le visage très émacié, ses yeux très clairs ressortent fortement. Il retrouve une partenaire que l'on peut voir souvent dans les films d'Horace B. Carpenter, la jolie Dorothy Donald. Un film sympathique si vous aimez les westerns muets.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres