Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 16 novembre 2016

Is Money Everything? - Glen Lyons - 1923



A la campagne un fermier nommé John Brand vit avec sa femme Marion. L'un de leur concitoyen, Slack, propose à John de devenir son partenaire. Les deux hommes ouvrent un petit commerce qui est florissant. Depuis John ne va plus au temple et le père de sa femme, le révérend Brooks, voit son ascension sociale d'un mauvais oeil. John devient violent, ses méthodes sont dures et il n'hésite pas à utiliser ses poings pour faire plier quiconque le contre.
Plus tard il persévère et commence à boursicoter avec succès. Son ascension est fulgurante, il est maintenant à la tête d'un empire au grand désespoir de sa femme qui le voit lui échapper. 
Ses adversaires veulent la peau de John. Pelham envoie sa femme Justine pour tenter de percer les secrets de la réussite de Brand. Justine minaude tant qu'elle peut sous les yeux impuissants de Marion ...



Un film hyper moralisateur peu convaincant. On ne voit pas pourquoi John passe d'un jeune homme timide et aimable à un type dur et ne pensant qu'à l'argent ? Il reste toutefois fidèle à sa femme qu'il aime visiblement. Dans le fond c'est plutôt sa femme qui doute de son amour finalement. Amusant de voir les stéréotypes de cette époque. La femme demande de l'attention, l'homme cherche à améliorer son ordinaire. Qui est le plus égoïste dans cette histoire ? En voulant à tout prix sauver l'âme de son mari, la fin donne le pouvoir aux pires adversaires de John. Du coup on ne peut s'empêcher de penser que rien de pire ne pouvait arriver et que c'est avec ce genre de raisonnement que le monde a tourné si mal. Quelque part, c'est plutôt contre-productif !

Norman Kerry encore tout jeune ne porte pas sa moustache qui lui donne en général un air guindé.

La toute petite Miriam Cooper est très mignonne. Miriam a été la femme de Raoul Walsh, elle ne s'est jamais remariée après leur divorce et a quitté le monde cinématographique peu de temps après ce film, en 1924. A cette date elle avait déjà tourné dans plus de 100 films !

58 minutes



Norman Kerry ...
John Brand
Miriam Cooper ...
Marion Brand
Andrew Hicks ...
Sam Slack
John Sylvester ...
Rev. John Brooks
Martha Mansfield ...
Mrs. Justine Pelham
William Bailey ...
Roy Pelham
Lawrence Brooke ...
Phil Graham


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres