Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 3 septembre 2010

Big Parade (The) - King Vidor - 1925




John Gilbert... James Apperson
Renée Adorée... Melisande
Hobart Bosworth... Mr. Apperson
Claire McDowell... Mrs. Apperson
Claire Adams... Justyn Reed
Robert Ober... Harry Apperson
Tom O'Brien... Bull
Karl Dane... Slim
Rosita Marstini... Melisande's mother


141 minutes

James Apperson (John Gilbert), le fils oisif d'un riche homme d'affaire,  quitte sa famille et sa fiancée et s'engage dans les troupes en partance pour la France lorsque les USA entrent dans le conflit de la première guerre mondiale. Il fait la connaissance de Bull et Slim, un barman et un riveteur avec lesquels il fraternise. Arrivée en France après une longue marche, la troupe s'installe dans le petit village de Champillon, où la fille de la ferme Mélisande (Renée Adorée) ne laisse personne indifférent ...


 Le film de guerre, d'amour et d'amitié le plus puissant que j'aie jamais vu, j'en suis encore sonnée  !

La première partie présente l'arrivée en France, l'installation dans des petits détails, la nourriture, le courrier, la vie de tous les jours, puis on bascule dans la deuxième partie dans l'horreur pure, sans tomber dans le patho ni le sanglant, mais avec une force inouïe, due aussi à la musique extraordinaire  de William Axt et du London Philharmonic Orchestra conduit par Carl Davis. Les deux parties durent à peu près le même temps, soit 70 minutes environ.

Des scènes drôles, celle où James apprend à mâcher du chewing gum à Mélisande en le ressortant pour montrer comment faire (Beurk !), l'arrivée du gâteau fait avec amour et qui est livré dur comme un caillou après quelques semaines de voyage, la lecture "mimée" du courrier en provenance du front par les français sous les yeux interloqués de James  ...

Des scènes à couper le souffle : la première ligne des hommes qui baïonnettes au canon avancent sans s'arrêter, malgré les camarades qui tombent, les obstacles, les cadavres ... dans un sous-bois sous un tir constant. Les tranchées avec l'attente, la colère, la rage et la rencontre avec le soldat allemand blessé que James manque d'égorger, qu'il a envie de détruire et qu'il frappe presque tout en lui donnant sa dernière cigarette ...

et la plus belle scène de séparation que j'aie jamais vue : le moment où Renée Adorée cherche James, le retrouve enfin dans la foule qui se meut dans la poussière. Lorsqu'ayant compris la grandeur de leur amour et poussés par l'urgence de se le montrer, Mélisande et James s'embrassent éperdument alors qu'il y a tellement peu de chances pour qu'ils se revoient jamais ... René Adorée accrochée à la jambe de James, puis au camion, une image qui ne me lâche pas non plus ...

John Gilbert est extraordinaire dans ce rôle sans sa moustache (je ne sais pas combien de fois j'ai lu qu'il était fade sans elle et que c'était la raison pour laquelle il en porte une dans la plupart de ses films, lui-même n'aimait pas sa moustache, semble-t-il et il avait bien raison à mon avis). 

Renée Adorée est très touchante dans le rôle de la fille de ferme, qui s'attache à cet américain avec lequel elle communique presque par signes ...

A voir, sans aucun doute !



Citations 


"What a thing is patriotism! We go for years not knowing we have it. Suddenly - Martial music!...Native flags!...Friends cheer!...and it becomes life's greatest emotion!"


James Apperson: Orders! Orders! Who the hell is fighting this war - men or orders?


James Apperson: Waiting! Orders! Mud! Blood! Stinking stiffs! What the hell do we get out of this war anyway!


James Apperson: [after Slim is killed] They got him! They got him! God damn their souls!


http://www.filmsite.org/bigp.html

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres