Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 11 janvier 2013

Open All Night - Paul Bern - 1924


Viola Dana ...
Thérèse Duverne
Jetta Goudal ...
Lea
Adolphe Menjou ...
Edmund Durverne
Raymond Griffith ...
Igor
Maurice 'Lefty' Flynn ...
Petit Mathieu (as Maurice B. Flynn)
Gale Henry ...
Isabelle Fèvre
Jack Giddings ...
Von De Hoven
Charles Puffy ...
Bibendum
  Reed Howes               ... Racer


74 minutes

A Paris, un couple s'ennuie. Edmund Duverne (Menjou) attend sa femme Thérèse (Dana) qui prend un bain en rêvant d'un homme fort et bestial car à son grand désespoir son mari a tout du gentleman, jamais il ne s'énerve ou ne s'emporte. Edmund finit par sortir prendre un verre au café des Boulevards où il aperçoit Lea (Goudal), une belle jeune femme en train de se saouler copieusement car elle est amoureuse d'un coureur cycliste, Petit Mathieu (Flynn), en pleine compétition au vélodrome d'hiver.
Comme Edmund lui propose de la raccompagner, Lea l'emmène au vélodrome mais il se trouve qu'Isabelle (Henry) une amie de la famille venue accompagnée de son ami américain Igor y a justement emmené Thérèse qu'elle espère guérir de ses idées romantiques en lui présentant Petit Mathieu. Celui-ci est aussitôt séduit par la jeune femme. Lea est terriblement jalouse, Edmund reste auprès d'elle, Thérèse s'occupe de Petit Mathieu, Igor est saoul comme une barrique et la nuit égrène les minutes pendant que la course se poursuit et que chacun épie du coin de l’œil l'autre ...

Un film dont l'action se passe durant une nuit sur fond de course de vélos au vélodrome d'hiver où les concurrents pédalent comme des fous par équipe de deux devant une foule compacte.
Adolphe Menjou est toujours d'une grande classe, Viola Dana (1m51) parait toute petite devant Maurice Lefty Flynn, l'immense et musclée armoire à glace qui deviendra son mari quelques mois plus tard. Raymond Griffith est saoul du début à la fin de ce film, Jetta Goudal est séduisante en diable dans ce rôle de femme follement éprise du cycliste aux multiples victoires dont le cerveau parait bien plus petit que les muscles qu'il fait jouer sous le regard fasciné de Thérèse, elle qui envie son amie Isabelle parce qu'elle porte un bleu sur le bras, ce qui lui parait le sommet d'une démonstration d'amour par un homme.
Ce film comique met l'accent sur incompréhension de la femme par l'homme (plus on en apprend sur elles moins on les comprend conclut Edmund). Les acteurs ont du beaucoup s'amuser !
On trouve ce film chez Grapevine Video. 

www.silentfilmstillarchive.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres