Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 9 juin 2010

Sunrise : a song of two Humans (L'aurore) - F.W. Murnau - 1927


George O'Brien... The Man

Janet Gaynor... The Wife
Margaret Livingston... The Woman From the City
Bodil Rosing... The Maid
J. Farrell MacDonald... The Photographer (as J. Farrell McDonald)
Ralph Sipperly... The Barber
Jane Winton... The Manicure Girl
Arthur Housman... The Obtrusive Gentleman
Eddie Boland... The Obliging Gentleman


94 minutes

Un paysan marié (George O'Brien) tombe sous le charme d'une citadine (Margaret Livingstone) en vacances à la campagne. Elle le convainc de se débarrasser de sa femme (Janet Gaynor) en la noyant. Possédé, il tente de l'étrangler mais devant le regard horrifié de sa femme, il renonce puis essaie de la convaincre de son amour...





Que dire de ce film de tous les superlatifs considéré à juste titre comme un chef d'œuvre. La mise en scène, les images et les deux acteurs sont magnifiques. Les effets spéciaux (même le texte se noie pour appuyer l'image !), les décors (Le village, la grande foire, la tempête), c'est une symphonie parfaitement orchestrée d'un bout à l'autre, un hymne à l'amour, bref, un bijou !

2 commentaires:

Anonyme a dit…

oui, l'Aurore est un film extraordinaire, merveilleux ; les mouvements de caméra, la lumière, le jeu (sobre) des acteurs en font une oeuvre intemporelle...

Lou a dit…

... Ce film fait partie des films à voir absolument, du grand art en effet. Merci pour votre commentaire !

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres