Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 12 novembre 2010

Liebe der Jeanne Ney (Die) - G.W. Pabst - 1927


Édith Jéhanne ...
Jeanne Ney
Uno Henning ...
Andreas Labov
Fritz Rasp ...
Khalibiev
Brigitte Helm ...
Gabrielle
Adolf E. Licho ...
Raymond Ney
Eugen Jensen ...
Andre Ney
Hans Jaray ...
Poitras
Sig Arno ...
Gaston (as Siegfried Arno)
Hertha von Walther ...
Margot
Vladimir Sokoloff ...
Zacharkiewicz
Jack Trevor
Mammey Terja-Basa
Josefine Dora
Heinrich Gotho
Margarete Kupfer

100 minutes
Le père de Jeanne est journaliste et couvre les évènements de Crimée. Jeanne vit avec lui mais lorsqu'elle se rend compte que l'amour de sa vie est un bolchévik qui en vient à tuer son père qui plus est (en légitime défense toutefois), elle n'a d'autre choix que de rentrer à Paris, sans le sou. De retour en France elle travaille comme dactylo pour son oncle, un homme très porté sur l'argent. Ne tarderont pas à la suivre à Paris, Khalibiev, un espion voleur malsain et Andreas, chargé d'organiser la révolte des marins de Toulon ....



Dès les premières images on se rend compte que ce film est sombre et l'ambiance pesante. Étonnamment c'est un film très moderne aussi. Les plans sont originaux, le scénario de même, les images parfaitement maitrisées. On reste scotché devant l'écran, en oscillant entre les visages incarnant la douceur de Jeanne et d'Andreas et les visages déformés de l'oncle et de Khalibiev qui est, quant à lui, carrément inquiétant.
Je reste un petit peu dubitative car j'ai peine à croire que Jeanne ne se méfie pas davantage de Khalibiev dont les mauvaises intentions sont évidentes et qui est même dénoncé par l'une de ses maîtresses ...
C'est aussi un voyage dans le temps, où l'on retrouve l'ambiance des rues de Paris, les gares du Nord et de Lyon, etc. Uno Henning et Edith Jéhanne sont parfaits dans les rôles des amoureux, ils sont bien soutenus par une multitudes d'acteurs tous plus bons les uns que les autres. Je pense en particulier à l'ami d'Andreas, Zacharkiewicz/Vladimir Sokoloff qui fait le lien entre les deux amoureux dans la partie "Crimée", l'honnête maitresse de Khalibiev, l'oncle Raymond/Adolf Licho, d'une lourdeur terriblement inquiétante et bien sûr Gabrielle/Brigitte Helm qui est éthérée à souhait dans le rôle de l'aveugle presque angélique.

Des scènes restent en mémoire, la scène du mariage dans l'immeuble d'en face et la mariée qui pleure, celle de Andreas qui court en voyant la voiture de sa bien aimée apparaitre, le regard plein de bonté de Zacharkiewicz, etc. On ne peut rester indifférent devant les personnages. Recommandé !

Le film édité par Kino présente une très belle image.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Titres français (incomplet)

Admirable Crichton (L') Aigle des Mers (L') Ailes Brisées (Les) amant éternel (L') Amour de Jeanne Ney (L') Après la pluie le beau temps Arche de Noé (L') Asphalte Au bout du monde Au Service de la loi Aurore (L') Barbara fille du désert Bardelys le magnifique Bateau ivre (Le) Belle ténébreuse (La) Bessie à Broadway Bête enchaînée (La) Bon petit diable (Le) Bru (La) C'est la Vie Caravane vers l'ouest Ce n'est qu'un au revoir Cendres de vengeance Chanson païenne Chapeau de New York (Le) Charrette fantôme (La) Chasseurs de baleines (Les) Chasseurs de salut (Les) Club des trois (Le) Coeur nous trompe (Le) Comte de Monte Cristo (Le) Cottage enchanté (Le) Crainquebille Crépuscule de Gloire Cuirassé Potemkine (Le) Dame de pique (La) Damnés de l'océan (Les) Dans la ville endormie Danse Rouge Dernier avertissement (Le) Dernier des Mohicans (Le) Déshérités de la vie (Les) Désordre et Génie Deux orphelines (Les) Divine (La) Dix Commandements (Les) Droit d'aimer (Le) Droit d'asile (Le) Empreinte du passé (L') Enchantement Enigme (L') Ensorceleuse (L') Escaliers de service Et puis ça va Etudiant de Prague (Le) Eventail de Lady Windermere (L') Expiation Femme au corbeau (La) Fiancées en folie (Les) Figurant (Le) Fils du Sheik (Le) Fleur d'amour (La) Forfaiture Foule (La) Frères Brigands (Les) Grande Parade (La) Heure suprême (L') Homme aux yeux clairs (L') Homme du large (L') Homme que j'ai tué (L') Homme qui rit (L') Huit jours de bonheur Île du Salut (l') Illusion perdue (L') Indésirable (L') Infidèle (L') Insoumise (L') Instinct qui veille (L') Interférences Intrépide amoureux (L') Jardin du plaisir (Le) Jardinier (Le) Jim le Harponneur Journal d'une fille perdue (Le) Larmes de clown Lettre écarlate (La) Lien brisé (Le) Loi des montagnes (La) Loulou Lys brisé (Le) Maître à bord (Le) Mécano de la Général (Le) Monte là-d'ssus Moran du Lady Letty Mystérieux X (Le) Nuits de Chicago (Les) Oiseau noir (L') Opérateur (L') Père Serge (Le) Phalène Blanche (La) Piste de 98 (La) Portes de l'enfer (Les) Quatre Fils (Les) Rail (Le) Rançon d'un trône (La) Rapaces (Les) Rédemption de Rio Jim (La) Repentir (Le) Réquisitoire Révélation Révoltés (Les) Riche famille (Une) Rictus de Satan (Le) Ris donc paillasse Rose blanche (La) Roue de la Fortune (La) Routes en croix Rue des rêves (La) Rue sans joie (La) Sa majesté la femme Satan Secrétaire particulière (La) Secrets Serment de Rio Jim (Le) Sexes enchaînés Signal de feu (Le) Sirène du Pacifique (La) Soif de vivre (La) Solitude Sorcellerie à travers les âges (La) Sportif par Amour Tais-toi mon coeur Talisman de Grand-mère (le) Tempête Tentatrice (La) Tigresse royale (la) Tricheuse Trois âges (Les) Trois lumières (Les) Veilleur de rail (Le) Vierge mariée (La) Visages d'enfants

Membres