Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 8 décembre 2010

Flesh and the Devil - Clarence Brown - 1926


John Gilbert ...
Leo von Harden
Greta Garbo ...
Felicitas von Rhaden
Lars Hanson ...
Ulrich von Eltz
Barbara Kent ...
Hertha
William Orlamond ...
Uncle Kutowski
George Fawcett ...
Pastor Voss
Eugenie Besserer ...
Leo's Mother
Marc McDermott ...
Count von Rhaden
Marcelle Corday ...
Minna

118 minutes
Leo et Ulrich sont amis depuis l'enfance et ont juré que jamais rien ne les séparera. En permission, Leo croise la belle Felicitas (Garbo) qui le laisse sans voix. Heureusement il la retrouve au bal quelques jours plus tard et les deux débutent une torride aventure. Un soir, un homme débarque à l'improviste, il s'agit du mari de Felicitas. Provoqué en duel, Leo abat le mari puis part en Afrique où il est envoyé pour 5 ans au grand desespoir des amants. Leo demande à son meilleur ami Ulrich de prendre soin de la "veuve-par-sa-faute". A son retour après 3 ans, Leo a la surprise de découvrir que Ulrich et Felicitas sont mariés ...



Un film moderne, quelque part. Greta Garbo a un visage intemporel alors que les autres protagonistes semblent bien de leur époque. C'est un film très sensuel où Garbo se montre d'une grande beauté (surtout en surface et en gardant une certaine distance). Le tout est esthétiquement filmé. John Gilbert porte la moustache mais apparait presque fade face à Lars Hanson, dans le rôle du fidèle ami innocent qui met une grande intensité dans ses regards. 
George Fawcett, dans le rôle du pasteur est absolument grandiose à voir. Le prêche aux  fidèles sur l'adultère en visant Leo donne la chair de poule.

Un film qui est bien résumé par son titre. Felicitas est, par bien des côtés, diabolique (mais tellement belle) !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres