Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

lundi 7 février 2011

Return of Draw Egan (The) - William S. Hart - 1916



William S. Hart ...
'Draw' Egan / William Blake
Louise Glaum ...
Poppy
Margery Wilson ...
Myrtle Buckton (as Marguery Wilson)
Robert McKim ...
Arizona Joe
J.P. Lockney ...
Mat Buckton


50 minutes

Draw Egan est chef d'une bande d'hors la loi ... Poursuivis par le shérif et ses acolytes, Draw Egan et ses hommes se réfugient dans leur cabane. Durant l'échange de coups de feu, les hommes s'enfuient un à un par un tunnel souterrain, à part Arizona Joe qui fuit traitreusement par derrière en abandonnant la bande. Draw Egan parvient à s'échapper et se rend dans une petite ville où des hommes s'amusent à le taquiner. Draw n'est pas homme à se laisser faire et cela impressionne Mat Buckton, venu là à la recherche d'un homme capable d'assurer la loi dans la ville de Yellow Dog. Amusé Draw accepte et devient shérif, sous le nom de William Blake. Lors des premières échauffourées des clients du saloon où Poppy règne sur les filles, il se demande même s'il ne devrait pas rejoindre les protagonistes pour s'amuser un peu lorsque son regard se pose sur Myrtle, la fille de Mat Brockton. C'est le choc ... Malheureusement Arizona Joe, capturé lors de son évasion, arrive à Yellow Dog dans le but de s'amuser fermement ...

Myrtle/Margery Wilson


OK, le thème est récurrent ... mais qu'importe ! Ce schéma est particulièrement bien  exploité. A voir pour Bill S. Hart, qui lorsque Poppy se colle à lui, lui répond seulement "I don't dance", pour le doute  douloureux et apparent exprimé lorsque les citoyens de la ville apprennent son passé, pour les scènes de romances dans la nature, touchantes de simplicité, et pour les regards déterminés de Hart !
Robert McKim/Arizona Joe et Louise Glaum/Poppy jouent des antagonistes de choix.

Grapevine Video : image bonne, très bon accompagnement musical.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres