Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

samedi 26 novembre 2011

Ice Flood (The) - George B. Seitz - 1926




Kenneth Harlan ...
Jack De Quincy
Viola Dana ...
Marie O'Neill
Frank Hagney ...
Dum-Dum Pete
Fred Kohler ...
'Cougar' Kid
DeWitt Jennings ...
James O'Neill
Kitty Barlow ...
Cook
James Gordon ...
Thomas De Quincy


60 minutes

Thomas de Quincey (Gordon) est le riche propriétaire d'une entreprise florissante de bois de construction. Les camps du Nord Ouest sont toutefois la cible de perturbateurs dont fait partie Dum-Dum Pete (Hagney) un gros bras qui n’hésite pas à molester les gens qui ne sont pas d'accord avec ses idées. Les actionnaires se font du souci mais de Quincey les rassure en leur disant qu'il a l'homme de la situation en la personne de son propre fils, Jack (Harlan) qui revient justement au bercail après des années d'études à Oxford. Les actionnaires se méfient terriblement de Jack qui semble être un homme assez poète et qu'ils imaginent peu efficace.
Thomas est fier d'inclure son fils dans l'entreprise, mais celui-ci veut faire ses preuves. Il déclare vouloir se rendre dans le Nord de manière anonyme et le père est heureux de voir que son fils a du caractère. 
Au camps, trois hommes annoncent avoir été tabassés par un homme plus fort que Dum-Dum ce qui fait ricaner le principal intéressé et son acolyte, un homme un peu simplet.  
James O'Neill (Jennings) est le gérant des camps de bucherons. Pendant qu'il fait quelques repérages pour voir ce qu'il en est de la glace qui ne va pas tarder à dégringoler la rivière car le temps se réchauffe, sa fille Marie (Dana) s'occupe d'un petit garçon handicapé d'un pied auquel elle confie ses rêves. Elle imagine un chevalier qui viendra la chercher. Or justement, un nouveau venu qui n'est autre que Jack descend les rapides en canoë. Dum-Dum le salue d'une poignée de main à lui casser les doigts. Celui-ci ne se laisse pas démonter et se rend le soir même à la danse organisée par la petite communauté. Dum-Dum tente de forcer Marie à danser avec lui et devant son refus, menace quiconque dansera avec elle de représailles. Jack qui n'a pas entendu invite Marie à danser bien que celle-ci tente de l'en dissuader. Dum-Dum furieux interrompt la danse et les deux hommes en viennent aux poings ...



L'action du film va crescendo et termine par un suspens très bien construit : une alternance de plans montrant la glace qui se libère et dévale la rivière et une personne qui risque la mort sur sa trajectoire (je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte). Évidemment, avec les moyens de l'époque, il ne faut donc pas s'attendre à un film du genre de Volcano ou de Tremblement de terre !
Viola Dana qui est fort mignonne semble toute petite face aux hommes qui l'entourent. Kenneth Harlan nous gratifie d'un super combat de boxe contre Frank Hagney, un malabar costaud qu'on n'aurait pas envie de narguer. 
Sur Imdb quelqu'un indique que le père de Jack doute de son fils. Ce n'est pas le cas, on voit que le père est fier de son fils dès le départ. On peut lire aussi que Marie est la fille d'un rival ... heu, ce n'est pas non plus ce que j'ai compris. On peut même lire une critique franchement peu clémente à l'encontre de Kenneth Harlan. Je suis bien d'accord qu'il n'y a pas assez de plans assez rapprochés pour lui permettre de montrer un peu plus de profondeur, mais il est tout à fait à la hauteur du scénario.
Walter Brennan a un petit rôle mais je ne l'ai pas reconnu.
On trouve ce film chez Sunrise Silents accompagné de quelques autres petits films. Le film accuse le poids de l'âge, l'image est sous exposée quelquefois, mais le tout est tout à fait regardable. Le musique d'accompagnement ajoutée pour l'occasion passe très bien. Note le 19 février 2012. Sunrise Silents semble avoir fermé ses portes ... http://www.sunrisesilents.com/index.html

On peut voir un extrait de ce film sur le site de Sunrise Silents  http://www.sunrisesilents.com/Quicktimes/TIFV.wmv




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres