Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 10 février 2012

Ace of Hearts (The) - Wallace Worsley - 1921



Lon Chaney ...
Mr. Farallone
Leatrice Joy ...
Lilith
John Bowers ...
Mr. Forrest
Hardee Kirkland ...
Mr. Morgridge, the Society Leader
Raymond Hatton ...
The Menace
Edwin Wallock ...
Chemist (as Edwin N. Wallock)
Roy Laidlaw ...
Doorkeeper

75 minutes


Le rendez-vous des membres d'une société secrète, une nuit de tempête. Un à un les membres se présentent en usant du code secret sur la porte. trois coups lents, trois coups rapides auxquels répondent les coups de l'intérieur. Une chaise est vide, Lilith (Joy) ayant fourni une procuration. La séance du soir consiste à déterminer si "l'homme qui a trop vécu" doit mourir. Le premier membre sollicité, M. Forrest (Bowers), assure qu'il mérite la mort car, en tant que garçon de café, il l'a observé tous les jours prendre son petit-déjeuner à 09h00 précises; M. Farallone (Chaney) appuie son vote, suivi unanimement par tous les membres. La décision étant prise il s'agit maintenant de déterminer qui va exécuter la sentence. M Forrest et M. Farallone tous deux amoureux se rendent mander la belle Lilith car elle est indispensable à ce stade de l'opération.
Des cartes sont sorties et distribuées une à une à chaque membre : le membre qui recevra l'as de cœur sera l'exécuteur. Après deux tours il s'avère que M. Forrest est l'heureux nominé. Ému par la noble tâche il assure s'en acquitter de son mieux le lendemain matin et une bombe lui est remise dont il suffit de tourner un bouton pour qu'elle explose au bout de 5 minutes. Lilith emportée par la beauté du moment lui demande si le fait qu'elle l'épouse lui apporterait davantage de courage et comme la réponse est positive lui propose le mariage le soir même au grand désespoir de M. Farallone qui vacille sous l'émotion.
Alors que les deux tourtereaux font plus ample connaissance et se préparent à leur nuit de noces, M. Farallone désespéré passe la nuit sous leurs fenêtres dans la tempête ...



Un film étonnant non par le thème de l'amour mais par la manière d'y mener, un peu glauque ou plutôt tordu. C'est le deuxième film de Wallace Worsley que je regarde : The Penalty est dans cette même veine composée d'une part de réalisme très sombre et extrême et d'un courant très fort. L'histoire est quand même surprenante et peu usuelle. L'image est d'une grande netteté ce qui apporte un plaisir supplémentaire. John Bowers, un de mes acteurs favoris de cette époque, est magnifique dans le rôle de Forrest, il se montre à la fois fort, noble et tendre, avec des regards très parlants. Leatrice Joy est de même une excellente actrice, ses vêtements un peu sophistiqués lui vont à ravir, son rôle est plus ambigu, pendant un moment je me suis demandée où elle voulait en venir. Lon Chaney est très expressif, tout le monde le sait. Mais ses expressions mélodramatiques semblent quelquefois déjà vues. Comme toutes les bonnes choses il ne faut pas abuser : peut-être ai-je vu trop de film avec lui ces derniers temps, mais toujours est-il qu'il en fait un peu trop à mes yeux, ce qui n'enlève rien à ses talents dans l'art de la pantomime dans le fond.
Le suspens est constant, l'action surprenante et le final vraiment excellent. J'ai beaucoup aimé ce film que l'on peut voir sur Internet Archive (sans son) ou que l'on trouve dans la collection TCM archives.











2 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour

je souhaiterais savoir si le film est liée à une vraie bande criminelle connue ?

merci

Lou a dit…

Bonsoir,
Navrée, je n'en ai pas la moindre idée. Le film s'inspire d'un livre écrit par Gouverneur Morris intitulé "The Purple Mask", lequel est peut-être inspiré d'un fait réel ?
Bonne soirée

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres