Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 27 juillet 2012

Her Sister from Paris - Sidney Franklin - 1925


Constance Talmadge ...
Helen Weyringer / La Perry
Ronald Colman ...
Joseph Weyringer
George K. Arthur ...
Robert Well
Gertrude Claire ...
Anna - the Housekeeper

74 minutes

A Vienne. Un romancier Joseph Wyringer (Colman) se chamaille avec sa femme Helen (Talmadge). Dans la colère il jette une assiette de beignets par la fenêtre et casse une assiette et un vase. Furieuse sa femme décide de le quitter et fait sa valise. L'ami de la famille Bob (Arthur) incite Joseph à sortir avec lui le soir même pendant qu'Helen se rend à la gare pour prendre un train qui l’emmènera chez sa mère. Alors qu'elle s'apprête à prendre le train elle aperçoit sa sœur jumelle, La Perry (Talmadge encore), une danseuse venue à Vienne se produire au théâtre et qui rencontre un immense succès. La Perry emmène bien sûr sa soeur avec elle pour la consoler et lui conseille de changer de look. Aussitôt dit aussitôt fait, Helen est maintenant la copie conforme de sa soeur avec le détail qui fait toute la diffèrence : le point de beauté au coin de la bouche. La Perry se produit devant un parterre d'admirateurs dont Joseph et Bob, tous deux subjugués par la jeune femme. Bien sûr tous deux veulent faire la connaissance de La Perry et lui font parvenir leur carte de visite. La Perry répond par l'affirmative à tous deux et conseille à sa soeur de retrouver son mari. Deux voitures se trouvent devant la sortie des artistes et Helen emmène donc les deux hommes avec elle dans un endroit huppé. Là encore c'est le triomphe mais Helen à bien de la peine à se mettre dans la peau d'une star et sa timidité séduit son pseudo beau-frère qui flirte sans retenue. Il lui ment en précisant que sa soeur Helen est partie visiter leur mère. Le soir il ramène sa "belle soeur" à la maison au grand déplaisir de la gouvernante qui finit par comprendre que l'honneur est sauf. La concurrence est rude, Bob et Joseph étant très épris de La Perry/Helen ...



C'est le juste retour des choses, après la complicité masculine développée dans Her Night of Romance, cette fois-ci c'est la femme qui manipule son monde, avec l'aide de sa soeur et de la gouvernante. On assiste donc ici à une vraie complicité féminine très sympathique. L'air contrit et penaud de Joseph fait presque peine à voir tant la situation devient gênante et douloureuse à la fin.
Constance Talmadge est absolument adorable, un peu innocente et coquette, ses grands yeux brillent et font craquer ces messieurs. En l’occurrence Ronald Colman est toujours très séduisant se débrouille pour être lui aussi parfaitement convaincant dans ce rôle difficile d'homme qui souhaite tromper sa femme mais qui réalise qu'il ne peut tout simplement pas le faire.  
George K. Arthur a le rôle du casse pied qui s'impose et qui ne lâche pas prise. Il faut avouer que ce rôle lui va à merveille, il reste en toute circonstance gentil et souriant tout en gardant l'espoir de pouvoir épouser La Perry.
Les scènes de danse sont charmantes, en particulier la scène dans laquelle La Perry incarne une danseuse russe entourée de danseuses aux jupes bariolées du plus bel effet.
Au final on ne peut que souhaiter à toutes les femmes d'avoir une sœur jumelle telle La Perry !

Le film se trouve avec Her Night of Romance sur le DVD édité par Kino. Très joli accompagnement musical.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres