Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 7 août 2012

Beyond the Border - Scott R. Dunlap - 1925


Harry Carey ...
Bob Smith
William Scott ...
Bob Moore
Mildred Harris ...
Molly Smith
Tom Santschi ...
Nick Perdue
Jack Richardson ...
Brick Dawson
Joe Rickson ...
Blackie Cullen - Deputy (as Joseph Rickson)
Neola May ...
Housekeeper (as Princess Neola)
Victor Potel ...
Slim Snyder (as Vic Potel)

58 minutes




Ce serait dommage de gâcher ce bon lait ...
Au Nord du Rio Grande, un cavalier fuit vers le Sud mais son cheval s'effondre et un shérif le rattrape. Après quelques échanges de coups de feu (perçant au passage des boilles de lait) le shérif Bob Smith (Carey) arrête Bob Moore (Scott). Les deux hommes retournent en ville après s'être désaltérés (des fuites de lait !) et avoir remis le cheval de Moore sur pieds. Bob se rend compte que malgré les apparences, Bob Moore n'est pas si dangereux que ça, bien qu'il soit accusé d'avoir dérobé une grosse somme d'argent. 
En ville c'est l'effervescence, les élections battent leur plein et sous la houlette de Nick Perdue (Santschi), propriétaire de saloon et bandit par la même occasion, un nouveau shérif à la solde de Nick est nommé à la place de Bob. Bob place Moore en prison. Celui-ci lit une lettre qui lui annonce que sa mère vient de décéder et que sa soeur Molly (Harris) va venir le retrouver par la prochaine diligence. Bob avoue alors porter le même patronyme que Bob et s'appeler Smith. Il prie Bob de passer pour lui pour ne pas décevoir sa soeur qui ne l'a pas vu depuis qu'elle était toute petite.
Lorsque Molly arrive elle trouve Bob en train de se battre dans la rue et se jette dans ses bras. Bob très gêné essaie de lui prendre une chambre à l’hôtel bien que Molly insiste pour aller dans son ranch. Il se trouve qu'une épidémie de varicelle est déclarée et Bob mis en quarantaine. Molly est donc racompagnée au ranch par Perdue qui en profite pour essayer de tripoter la belle. L'épidémie de varicelle étant une fausse alerte, Bob finit par retourner au ranch en toute hâte car Perdue devient de plus en plus pressant. 
Plus tard le procès de Bob a lieu. Confiant en ses complices, Bob Moore-Smith ne se doute pas une seconde que ses anciens amis souhaitent se débarrasser de lui. Condamné au pénitencier, Perdue lui fait croire que l'occasion de s'échapper va lui être donnée, or c'est un piège car les bandits ont l'intention de l'abattre pendant qu'il tentera de s'évader. Heureusement Bob Smith a vent de l'affaire et contrecarre les projets des bandits avant de contrattaquer ...



La version que l'on trouve chez Oldies est assez floue mais l'action compense la mauvaise qualité de l'image.
Comme souvent à cette époque on a droit à des décors qui n'ont rien de fantaisistes. La diligence est une voiture dans laquelle sont entassés les voyageurs. Le shérif emmène son prisonnier en voiture aussi. Cette époque à cheval entre le progrès et la vie à l'ancienne donne un film riche en images variées.

Tom Santschi
L'action est constante et Harry Carey très convaincant en shérif. William Scott est un acteur qui avait une jolie carrière en ce temps là, surtout vers les années 20. Tom Santschi en impose naturellement ce qui en fait un bandit crédible. L'action oscille entre un certain humour lié aux quiproquos du faux frère que sa soeur embrasse un peu trop (évidemment à ce jeu il va bien sûr s'éprendre de la belle).
Les scènes tournées à l’hôtel mis en quarantaine à cause de la varicelle décelée par un docteur peu compétant sont très drôles.
Quelques scènes sont touchantes, le pauvre Bob Moore qui se trouve tout démuni alors qu'il devrait abattre son cheval ...
Un bon moment pour les amateurs inconditionnels du genre.
Je n'ai pas trouvé de photo de William Scott pour illustrer ce poste, du coup je rajoute quelques captures d'écran ...

La diligence arrive !
Harry Carey et William Scott
Juste un tout petit service ?
Mildred Harris alias Molly Smith

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres