Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 4 septembre 2012

Adorable Cheat (The) - Burton L. King - 1928


Lila Lee ...
Marion Dorsey
Cornelius Keefe ...
George Mason
Burr McIntosh ...
Cyrus Dorsey
Reginald Sheffield ...
Will Dorsey
Gladden James ...
Howard Carter
Harry Allen ...
'Dad' Mason
Alice Knowland ...
Mrs. Mason
Virginia Lee ...
Roberta Arnold
Rolfe Sedan ...
Card Playing Guest


59 minutes

Un homme fortuné, Cyrus Dorsey (McIntosh) souhaite voir son fils Will reprendre le flambeau à l'usine au lieu de flamber l'argent sans réflexion. En effet Will (Sheffield) passe son temps oisivement et dépense sans compter. Sa soeur Marian (Lee) est par contre pleine d'entrain et souhaiterait s'investir dans les affaires familiales mais son père préfère la protéger et l'empêche de se confronter au monde du travail. Un jour à l'usine elle découvre une offre d'emploi et rencontre le responsable des expéditions George Mason (Keefe). Après avoir renversé une pile de casseroles, George Mason finit par embaucher Marian qui se présente sous un faux nom. Une bonne décision car elle prend son travail très à coeur et les deux jeunes gens sympathisent à tel point que George décide de présenter Marian à ses parents.
Marian les charme par ses bonnes manières et les parents sont ravis de faire sa connaissance. De son côté Marian décide d'introduire George chez elle au cours d'une réception. Pour ce faire elle demande à son amie Roberta de passer pour elle et de les inviter en prétextant la connaitre depuis l'enfance. George finit par accepter. Tout le monde se demande qui est ce mystérieux inconnu. Durant la nuit George entend des bruits et surprend Will pillant le coffre fort de son père. Sous le regard de George, Will lui demande de remettre un écrin contenant des perles à sa place mais garde secrètement une enveloppe d'argent. Tous deux sont vus par Howard Carter (James), un jeune homme malhonnête intéressé par Marian qui va saisir l'opportunité de discréditer George.
Le lendemain il fait venir les parents de George qu'il présente aux invités hilares. George ne se démonte pas, embrasse gentiment son père et sa mère et leur demande de le raccompagner à la maison. Cyrus Dorsey revient de voyage et Marian se trahit en l'appelant "papa" ...


Un film très bien construit de manière simple et en même temps assez prévisible. On ne peut s'empêcher d'éprouver de la sympathie pour les deux protagonistes principaux qui se montrent tous deux honnêtes et charmants. L'action est composée d'une série d'épreuves dont la finalité reste sujet à caution. Marian va-t-elle accepter les parents de George, George va-t-il préférer Roberta/Marian pour son argent, etc...
Les scènes des invitations respectives sont un vrai régal. Les conventions sociales y sont particulièrement bien décrites : avec humour chez les parents de George, avec une certaine hypocrisie chez Marian, mais cela concerne davantage les invités.
Cornelius Keefe et Lila Lee sont tous deux très séduisants, ce film qui n'est pas le premier qu'ils tournent ensemble est tout à fait sympathique à regarder. 

Une jolie version existe chez Grapevine Video, musique d'accompagnement par David Knudtson.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres