Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 30 septembre 2012

In the Tentacles of the North - Louis Chaudet - 1926




Gaston Glass ...
Francis Wainfield (as Mr. Gaston Glass)
Alice Calhoun ...
Rao Brown (as Miss Alice Calhoun)
Joseph W. Girard ...
Dan Blake (as Joseph Girard)
Alan Roscoe ...
Captain Van Horn (as Al Roscoe)
Al Ferguson ...
Cole
T. Hohai ...
Eskimo Chief
Frank Baker ...
First Mate

54 minutes
D'après un roman de James Oliver Curwood
Partiellement teinté

Le millionnaire Van Horn monte une expédition dans l'Arctique. Francis Wainfield est envoyé comme observateur et rejoint l'équipage mené par Dan Blake. Après 18 mois le bateau est coincé dans les glaces et les hommes deviennent des bêtes (ce n'est pas moi qui le dit, c'est écrit sur un intertitre !) : c'est la révolte et la mutinerie, le capitaine Van Horn (Ah non, flûte alors !) est tué sans pitié avec l'un de ses hommes resté fidèle jusqu'au bout. Wainfield est épargné car lui seul semble savoir avoir la capacité de ramener le bateau à bon port, d'autant plus que le chargement devrait rapporter une fortune.
Wainfield fait mine de réfléchir et s'échappe du bateau pour suivre la trace d'esquimaux entr'aperçus au loin. Il trouve plus loin un autre bateau pris dans les glaces sur lequel se trouve une jeune fille seule qui a perdu la raison. Transi (et vite réchauffé !) il soigne la jeune femme et tente de reconstituer son aventure. Petit à petit Rao (c'est son nom) retrouve une santé mentale mais les hommes de Blake ne vont pas tarder à recroiser la route des deux jeunes gens ...



Autant le dire tout de suite, ce film est un navet. Le décors est ridicule, on aurait pu l'utiliser pour un film de science fiction dont l'action se passerait sur une planète lointaine. L'action est surréaliste, Rao vit seule sur le bateau vêtue d'un déshabillé très chic, elle sort dans les glaces sans se couvrir, bref, aurait dû mourir d'une pneumonie (au moins) depuis longtemps.
Alan Roscoe, le seul intérêt de ce film à mes yeux disparait après quelques minutes, on le voit d'ailleurs à peine. Pendant un moment j'ai cru qu'il n'était que blessé et qu'il allait revenir dans l'action, mais non, le pauvre (ou plutôt le chanceux !) disparaitra purement et simplement dans le décors (jeté du pont sur la banquise ou congelé dans la cale, on peut se demander ce que les hommes ont fait de son corps !).

Dans le carnet de bord du bateau de Rao on passe du 18 aout 1908 à octobre 1909 sans que le bateau n'ait bougé. Autant dire que les glaces ne fondent jamais alors ! Personne ne fait jamais de feu dans les fourneaux, pourtant la température semble tout à fait agréable et tout le monde semble à l'aise. 
Gaston Glass et Alice Calhoun font ce qu'ils peuvent dans ces conditions, je suppose.
Bon, ce n'est pas la peine d'en rajouter, vous l'aurez compris, ce film est très décevant.
Pour ceux qui voudraient quand même tenter l'aventure, on trouve ce film chez Grapevine video.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres