Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 7 novembre 2012

Transcontinental Limited - Nat Ross - 1926



Johnnie Walker ...
Johnnie Lane
Eugenia Gilbert ...
Mary Reynolds
Alec B. Francis ...
Jerry Reynolds
Edith Yorke ...
Sara Reynolds
Bruce Gordon ...
Joe Slavin
Edward Gillace ...
Slim
George Ovey ...
Pudge
Eric Mayne ...
Doctor
James Hamel ...
Bob Harrison


environ 50 minutes

Depuis environ 20 ans Jerry Reynolds est conducteur de locomotive sur un tronçon particulièrement délicat du Colorado très pentu. Malheureusement Jerry souffre d'une déficience oculaire qui l'oblige de compter sur son bras droit, Joe Slavin jusqu'à son départ à la retraite qui lui permettra de toucher sa pension. Joe le couvre dans l'espoir d'épouser sa fille Mary, une opératrice à la petite gare intermédiaire qui correspond toujours avec son ami Johnnie, l'ancien réceptionniste de l'hôtel local parti combattre en France.
Celui-ci est justement sur le chemin du retour avec ses amis Pudge et Slim ainsi que Bob Harrison, qui se trouve être le fils du propriétaire de la ligne de chemin de fer.
Les quatre amis sont bien tristes de se quitter après les émotions partagées dans les tranchées. Johnnie arrive juste au moment où Joe Slavin fait sa déclaration à Mary sans succès. Très dépité Joe jure la perte de Jerry mais celui-ci envoie sa lettre de démission sans plus attendre. Entre temps sa femme Sara qui est très malade doit impérativement être opérée et il a patiemment économisé sou par sou pour la sauver.
Le chirurgien est arrivé mais c'est un homme sans cœur qui exige 300 dollars supplémentaires pour couvrir ses frais de déplacements. Joe propose ses services mais Johnnie a déjà pris les devants en demandant à son ancien employeur de lui accorder une avance. Comme celui-ci refuse Pudge et Slim qui viennent d'arriver en ville font leur apparition et décident d'aider leur ami en ayant recours à leurs talents d'habiles pickpockets. Durant la nuit ils surprennent un cambrioleur braquant le coffre de la petite gare et se saisissent de l'argent dérobé par le bandit qui n'est autre que Joe tentant de discréditer Johnnie. L'opération de Sara est un succès mais Johnnie comprend que sa fiancée va être dans de beaux draps lors de l'audit qui aura lieu le lendemain. Pudge et Slim n'ont que quelques heures pour arranger les choses ...


Ce film ravira tous les amateurs de train à vapeur ! Les dialogues sont amusants et le duo composé de Edward Gillace et George Ovey est tout bonnement excellent : du coup on ne peut s'empêcher de craquer pour ces deux sympathiques escrocs aux grands coeurs. La paire Alec B. Francis et Edith Yorke est touchante dans ce rôle de couple vieillissant qui démontre encore beaucoup de tendresse l'un pour l'autre.
Johnnie Walker et Eugenia Gilbert sont tous deux charmants, Bruce Gordon se montre tout d'abord très sympathique avant de dévoiler son vrai visage et le docteur incarné par Eric Mayne incarne à merveille un homme imbu de lui même très intéressé et vaniteux !
Un bon moment assuré avec ce film que l'on trouve chez Grapevine avec une image plutôt bonne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres