Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

vendredi 7 décembre 2012

Below the Surface - Irving Willat - 1920



Hobart Bosworth ...
Martin Flint
Grace Darmond ...
Edna Gordon
Lloyd Hughes ...
Luther Flint
George Webb ...
James Arnold
Gladys George ...
Alice
J.P. Lockney ...
Dave
Edith Yorke ...
Martha Flint
George Clair ...
Geb Quail

84 minutes

Dans une petite île non loin de Boston, Martin Flint (Bosworth) et son fils Paul (Hughes) sont des plongeurs très respectés dans la région.
Un jour ils apprennent qu'un sous-marin se trouve en détresse à une grande profondeur non loin de chez eux et que 27 hommes sont sur le point de périr. Après que le plongeur en charge soit remonté en piteux état, Martin accepte de tenter de battre tous les records et réussit à descendre jusqu'au bâtiment en détresse sauvant ainsi les hommes sur le point de mourir d'asphyxie. La nouvelle fait les gros titres des journaux ce qui attire l'attention de James Arnold (Webb), un homme sans scrupules, et de sa compagne Edna qui voient là un moyen de s'enrichir facilement.

Arnold se présente donc accompagné de sa "soeur" Edna et propose aux Flint de descendre chercher de l'or sur une épave qui git profondément sous l'eau mais, à la grande déception de Paul, Martin refuse en arguant que "pour des hommes il est prêt à prendre des risques mais pas pour de l'or". Arnold alors entame une autre stratégie. Edna fait mine de tomber amoureuse de Paul qui s'éprend éperdument de la jeune femme et promet de faire tout ce qu'elle souhaite si elle l'épouse.
Or pendant ce temps Martin ne perd pas son temps et écrit à une agence de détectives qui lui apprend qu'Edna passe pour la femme d'Arnold et qu'elle vit une vie dissolue. Loin de se démonter lors de la confrontation, Edna assure qu'elle veut refaire sa vie et qu'elle vient de comprendre ce qu'est l'amour grâce à Paul qu'elle épouse au grand désespoir de ses parents et d'Alice, la fille de la voisine qui soupirait pour le jeune homme.
Paul plonge alors pour retrouver l'or du vaisseau mais bien qu'il remonte avec quelques pièces il est sérieusement atteint dans sa santé. De retour chez lui il cherche Edna qui bien sûr n'est plus là et accuse son père de l'avoir chassée avant de s’effondrer inconscient ...



L'action est tout à fait prenante du début à la fin. Bien sûr les images ne s'attardent pas trop au fond de l'eau malgré quelques scènes nécessaires à la compréhension du film où l'on voit un scaphandrier s'enfoncer dans l'eau.
Les images dans le sous marin au début sont très théâtrales mais cette histoire est un peu précurseuse (au féminin, j'ose !) des films catastrophes qui vont suivre sauf que le scénario ne s'attarde pas sur les pires moments et laisse une bonne part des images à la narration et à l'imagination.
Hobart Bosworth se montre en homme droit qui comprend que son fils est trompé par une femme manipulatrice. Il fait de son mieux pour lui ouvrir les yeux mais le jeune homme est sincèrement épris. Le fils se marie donc mais n'aura bien sûr pas le temps de jouir de son nouvel état civil car là bien sûr arrive le drame. Le final est digne du Titanic et la romance ajoute du piment.
L'un des hommes les plus séduisants du cinéma muet, Lloyd Hughes (ici encore bien jeune et encore un peu gringalet) joue le rôle de Paul (pourquoi diable est-ce indiqué Luther sur IMDB ?).
On trouve ce film assez long pour l'époque chez Grapevine Video. L'image est plutôt bonne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres