Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 5 décembre 2012

The Battling Fool - W.S. Van Dyke - 1924



William Fairbanks ...
Mark Jenkins
Eva Novak ...
Helen Chadwick
Fred J. Butler ...
Hiram Chadwick
Laura Winston ...
Mrs.Chadwick
Mark Fenton ...
Rev. Josiah Jenkins
Catherine Craig ...
Madeline Le Bertin
Jack Byron ...
Clarence Lorraine
Pat Harmon ...
Jerry Sullivan
Edgar Kennedy ...
Dan O'Leary (as Ed Kennedy)



57 minutes environ

A Fairview, Mark Jenkins (Fairbanks) est amoureux de Helen Chadwick mais il se trouve que leurs pères respectifs, le maire pour Helen et le pasteur pour Mark sont extrêmement portés sur ce qu'ils croient être une bonne éducation. Lorsqu'ils découvrent que Mark boxe dans la rue un homme qui pourtant avait émis une remarque désobligeante à l'égard d'Helen, Hiram Chadwick lui interdit désormais de parler à sa fille qu'il préfère voir fiancée à Lorraine, un escroc qui va le ruiner. Comprenant que Chadwick préfère un prétendant fortuné, Mark accepte la proposition du propriétaire du bar local qui se trouve être un ancien boxeur : S'il tient toujours sur ses jambes après trois rounds contre O'Leary, il recevra une prime de 100 dollars.
Helen demande à Lorraine de l'emmener voir le match. Comme le combat est interdit aux femmes, elle se déguise en jeune garçon. Suivant les conseils de l'ex-boxeur, Mark axe sa stratégie sur la course à pieds plutôt que sur l'affrontement direct et finit par tenir les trois rounds. Malheureusement les pères font leur apparition et provoquent une émeute qui voit la foule piétiner Helen.
Le shérif chargé d'arrêter Mark le laisse échapper mais Helen est maintenant gravement handicapée des deux jambes ...


Par leur intransigeance deux pères bien sûrs d'eux et profitant de leur prérogatives vont s'interposer entre leurs enfants. Rien de dramatique je vous rassure, juste ce qu'il faut pour tenir en haleine un peu moins d'une heure le spectateur. L'action est sympa à suivre, on ne s'ennuie pas malgré un scénario prévisible et que le réalisateur en rajoute encore à la fin avec un incendie.
On a l'occasion de voir plusieurs matchs de boxe et une jolie course en voiture.
William Fairbanks (Carl Uhlman de son vrai nom) n'a rien à envier à son homonyme Douglas (si ce n'est sa carrière), il est même d'ailleurs largement plus séduisant physiquement. Sa carrière qui a débuté en 1916 sous le nom de Carl Ullman semble s'arrêter brutalement en 1928 après plus de 67 films.
Eva Novak (soeur de Jane) est une charmante petite blonde qui sourit beaucoup dans ce film, elle a beaucoup tourné avec Tom Mix ou avec William S. Hart.
Il me semble que le gars qui combat sous le nom de Terrible Tim Morgan pourrait être Frank Hagney. La version que j'ai vue est malheureusement floue, c'est dommage.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres