Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 7 janvier 2015

Mickey - F. Richard Jones, James Young - 1918


Joe Meadows exploite une petite mine dans l'Ouest. A la mort de son partenaire il a décidé de garder sa fille Mickey qu'il élève tant bien que mal avec l'aide de la gouvernante Minnie. Le temps passe et Mickey devient un vrai garçon manqué plutôt maladroit. Joe décide donc d'écrire comme il peut une lettre à la tante de la jeune femme, Mrs Geoffrey Drake, afin qu'elle lui une bonne éducation pour devenir une lady.
Madame Drake est une coureuse de dot qui cherche à caser sa fille Elsie en intriguant afin qu'elle épouse Herbert Thornhill, le propriétaire de mines qui se trouvent justement non loin de celle de Joe. Il se trouve qu'Herbert doive se rendre dans l'Ouest pour régler un ou deux problèmes. Durant son séjour il fait la connaissance de Mickey qui se cache sous son lit d’hôtel après que son chien ait provoqué la colère de l'épicier. Le jeune homme éprouve une grande sympathie pour Mickey mais la romance tourne court car la jeune fille est envoyée à l'Est chez la tante qui accepte de la recevoir. 
Très vite Madame Drake se rend compte que Mickey n'a pas de fortune et l'utilise comme femme de ménage.
Un soir les Drake donnent une grande soirée où est invité Herbert qui a fini par se fiancer à Elsie car il a perdu la trace de Mickey. De son côté Mickey qui s'amuse à s'habiller comme une lady est importunée par Reggie, le frère d'Elsie qui dilapide la fortune familiale en jouant aux courses. Elle fuit par la fenêtre et retrouve Herbert dans le jardin. Les deux ont du plaisir à se retrouver mais bien vite Madame Drake décide de renvoyer Mickey chez Joe.
De son côté Herbert se demande comment rompre ses fiancailles et demande de l'aide à son ami avocat Tom Rawlings.
Alors que la jeune fille est en route pour la gare, Madame Drake reçoit un télégramme adressée à Mickey. Bien sûr elle l'ouvre sans scrupules et découvre un message de Joe qui annonce avoir découvert de l'or. Les Drake se précipitent à la gare pour intercepter Mickey que Reggie compte désormais séduire afin de profiter de sa fortune.
Plus tard Tom Rawlings laisse échapper une lettre qui annonce qu'Herbert est ruiné ...



Une sympathique histoire mettant en scène Mabel Normand qui se montre comme une petite sauvageonne presque durant tout le film. Ainsi elle monte à cheval à cru, fait maladresse sur maladresse, s’attife comme un garçon et ment sans vergogne. Plus tard en ville elle passe par les fenêtres et n'hésite pas à prendre la place d'un jockey dans une course truquée. On sourit quelques fois, la fin est assez terrible.

Contrairement à ce que qu'on pourrait croire il n'y a pas un grand contraste entre la Mickey du début et la Mickey de la fin car la petite Cendrillon reste elle-même quoi qu'il arrive, seuls ses vêtements changent un peu.

On imagine que ce film a été tourné dans une tentative d'imiter un film de Mary Pickford or Mabel ne minaude pas à sa façon et n'a rien d'une petite poupée fragile. Ce qui dans le fond la fait paraitre plus proche du spectateur.

Pour lui faire face dans le rôle du "prince" Wheeler Oakman et dans le rôle du méchant un habitué de ce genre de rôles Lew Cody.
 
 74 minutes

Titre français : Mickey



Mabel Normand ...
Mickey
George Nichols ...
Joe Meadows (as Geo. Nichols)
Wheeler Oakman ...
Herbert Thornhill
Minta Durfee ...
Elsie Drake (as Minta Durffy)
Laura La Varnie ...
Mrs. Geoffrey Drake (as Laura Lavarnie)
Lew Cody ...
Reggie Drake (as Louis Cody)
Tom Kennedy ...
Tom Rawlings
Minnie Devereaux ...
Minnie (as Minnie Ha Ha)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres