Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 8 février 2015

Schuhpalast Pinkus - Ernst Lubitsch - 1916



C'est le matin, la maman de Sally vient réveiller son fils car il doit se rendre à l'école mais Sally préfère rester bien au chaud. Lorsque son père vient à son tour le sommer de se lever, il fait semblant d'être déjà prêt et quitte la maison pour se rendre en classe. 
En chemin il fait la rencontre d'une jeune demoiselle qu'il accompagne, tout en laissant négligemment tomber quelques uns de ses livres sur la route.
La classe est déjà commencée et Sally escalade les bureaux pour se rendre à sa place. Le professeur est furieux. Au retour Sally est ravi de se retrouver avec quelques jeunes femmes auxquelles il offre une friandise auprès du marchand ambulant. 
Au cours de gym Sally est incapable de sauter par dessus le cheval d'arçon et doit tricher pour poursuivre la leçon.
Les examens approchent mais Sally n'en a cure. Lors de son interrogation il a épinglé les réponses sur le col du garçon qui est assis devant lui. Les choses se corsent lorsque celui-ci demande à se rendre aux toilettes. Le professeur découvre la page et Sally est renvoyé de l'école, au grand dam de ses parents.
Sally cherche du travail mais ses qualifications ne sont pas brillantes. Il trouve un job chez un bottier mais il est renvoyé peu après car il refuse de s'occuper d'un client qui a un trou à sa chaussette et préfère flirter avec la fille de la maison.
Sally passe une annonce et se fait engager dans une maison plus renommée où il ne se fait pas beaucoup d'amis. Un jour alors que le patron vient de le renvoyer car il s'amusait à chatouiller le pied d'une cliente, Sally a une idée de génie pour faire vendre une paire de bottines à une jeune femme. 
Il l'assure qu'il la livrera lui-même au domicile de celle-ci mais le patron pense qu'il vaut mieux que ce soit lui qui s'y rende. Sally dépité change la paire de bottines dans le carton.
La cliente est bien sûr fâchée mais son sourire revient lorsque Sally se présente devant elle avec les chaussures choisies  ...


Ernst Lübitsch à vraiment l'air d'un fripon dans ce film dans lequel il passe son temps à flirter et à éviter tout effort. Ce film est loin d'être passionnant, l'humour est assez lourd et les scènes du début sont plus étonnantes qu'amusantes. Lubitsch est trop vieux pour avoir l'air d'un étudiant et ses mimiques sont trop appuyées pour nous faire rire.
Sally n'est pas à son affaire, même au sommet des perches il regarde les filles ce qui force le professeur à monter pour le faire redescendre. Plus tard, on se demande ce que cette cliente peut lui trouver pour lui donner autant d'argent ? Le tout ressemble à une grosse farce ...


Titre Français : Le palais de la chaussure Pinkus

59 minutes

Ernst Lubitsch ...
Sally Pinkus
Else Kentner ...
Melitta Herve
Guido Herzfeld ...
Mr. Meiersohn
Ossi Oswalda ...
Apprentice
Hanns Kräly ...
Teacher
Fritz Rasp
Erich Schönfelder ...
Schuhmacher


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres