Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mercredi 13 janvier 2016

The Unfortunate Marriage - Ernest C. Warde - 1917


Engagé par son oncle pour enseigner les rudiments de son art à Laura Fairlie, un peintre nommé Walter se dirige vers sa nouvelle demeure lorsqu'il fait la rencontre sur la route d'une pauvre femme poursuivie par deux hommes qui prétendent qu'elle s'est enfuie d'un asile de fous. Walter ne dévoile pas que la femme est cachée derrière un buisson et poursuit son chemin. Présenté à Laura il ne peut manquer la grande ressemblance entre la femme de la route et sa nouvelle élève.
Laura et Walter commencent à ressentir un doux penchant l'un envers l'autre mais pour honorer le désir de son père décédé, Laura va épouser Sir Percival Glyde contre son gré et Walter se retire comme il se doit. Percival est un imposteur qui en a après la fortune de Laura ...

Wayne Arey et l'agent secret brésilien
Walter écrit une lettre à Laura mais elle est interceptée par un homme de Percival qui lui envoie en guise de réponse une offre de travail à l'étranger que Walter accepte.
Dés lors Percival a le champs libre pour s'emparer de la fortune de Laura. A leur retour de lune de miel, Percival fait venir Cuneo, un complice qui se présente sous l'identité d'un docteur brésilien.
Marian la demi-soeur de Laura surprend une conversation douteuse mais elle tombe malade après avoir passé un long moment sous la pluie. A son réveil elle apprend que sa soeur est décédée ....



Arthur Bower
Une histoire rocambolesque dont le scénario est particulièrement tordu. Le genre de film qui oscille vers l'horreur tant Percival est odieux et prêt à tout pour se débarrasser de Laura. Florence La Badie a un rôle dual.
Évidemment on a droit à tous les revirements possibles, il y a toujours quelqu'un qui surprend la brave fille lorsqu'elle aurait une chance d'en apprendre un peu plus sur son mari. De quoi devenir complétement parano ! La fin est un peu ridicule.
On peut voir ce film sur le net dans une assez bonne version.




Autre titre : The Woman in White

68 minutes

Florence La Badie ...
Ann Catherick / Laura Fairlie
Richard Neill ...
Sir Percival Glyde (as Richard R. Neill)
Gertrude Dallas ...
Marian Holcombe
Arthur Bauer ...
Count Fosco (as Arthur Bower) alias Cuneo alias Stephano Conardi
Wayne Arey ...
Walter Hartridge
J.H. Gilmour ...
Frederic Fairlie
Claude Cooper ...
Nicola Pesca
Arthur Bower et Richard Neill

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres