Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

samedi 17 juillet 2010

Iron horse (The) - John Ford - 1924



George O'Brien... Davy Brandon

Madge Bellamy... Miriam Marsh

Charles Edward Bull... Abraham Lincoln

Cyril Chadwick... Peter Jesson

Will Walling... Thomas Marsh

Francis Powers... Sgt. Slattery

J. Farrell MacDonald... Cpl. Casey

Jim Welch... Pvt. Schultz (as James Welch)

George Waggner... Col. William F. 'Buffalo Bill' Cody

Fred Kohler... Bauman

James A. Marcus... Judge Haller (as James Marcus)

Gladys Hulette... Ruby


150 minutes


Springfield, Illinois. Lorsque M. Brandon part avec son fils Davy pour faire les premier repérages d'un projet monumental de création d'un chemin de fer reliant Saint Louis à la Californie, M. Marsh, un entrepreneur, le regarde partir d'un oeil goguenard. Un certain Abraham Lincoln les regarde partir aussi. Davy quant à lui est bien triste de quitter son amie Miriam, la fille de M. Marsh. Le père de Davy repère une gorge permettant de couper à traver les Black Hills, près de Cheyenne mais est assassiné et scalpé sous les yeux de son fils par un indien blanc à deux doigts.
Bien des années plus tard, lorsque la construction est déjà bien entamée et que le père de Miriam est responsable de l'avancement des travaux, Davy croise leur route à nouveau. Miriam a bien grandi et est maintenant fiancée à Jesson, le bras droit arriviste de Marsh....


La véritable histoire de la construction du chemin de fer reliant St Louis et San Francisco. Incroyable, au vu des péripéties de penser que les travaux ont pris 7 ans de moins que ce qui était planifié ! Une histoire (très patriotique) passionnante, pleine de rebondissements évidemment, avec de vraies tronches comme on en voit toujours dans les films de Ford, de belles bagarres, des complots, etc..


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres