Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 4 octobre 2011

Free to Love - Frank O'Connor - 1925




Clara Bow ...
Marie Anthony
Donald Keith ...
Rev. James Crawford
Raymond McKee ...
Tony
Hallam Cooley ...
Jack Garner
Winter Hall ...
Judge Orr
Charles Hill Mailes ...
Kenton Crawford

60 minutes

Marie Anthony (Bow), une jeune orpheline est envoyée dans une maison de correction alors qu'elle est innocente. Deux ans plus tard elle revient dans la ferme intention de se venger du juge qui l'a condamnée et se rend à son domicile avec un revolver. Le juge Orr (Hall) fait amende honorable et se montre sincèrement désolé car il a depuis pris connaissance de nouveaux faits innocentant Marie. Elle n'arrive finalement pas à tirer mais un bandit, Garner (Cooley), venu lui aussi dans de mauvaises intentions,  surprend la conversation et croit que Marie va le débarrasser du juge à sa place. Comme finalement elle n'arrive pas à passer à l'acte, le juge propose à Marie de parfaire son éducation et de rester avec lui, ce que Marie accepte. Elle fait ensuite la connaissance du Révérend James Crawford, le voisin dont le père est ami avec le juge Orr. Les deux jeunes gens se plaisent et James propose à Marie de l'aider à créer un foyer pour déshérités, ce que Marie accepte. Elle distribue à chacun beaucoup de tendresse mais bientôt il s'avère que Garner est un voleur qui vent ses larcins au père de James ...



Je suis étonnée de voir la note donnée sur IMDB à ce film, j'aurais donné davantage car ce film est un vrai écrin qui met en valeur Clara Bow, qui s'y montre touchante dans sa détermination à sauver celui qu'elle aime du scandale. L'action se laisse suivre sans temps mort. Il y a aussi Tony le bossu, joué par Raymond McKee qui donne une excellente prestation. Edité chez Grapevine, l'image saute quelquefois, mais le tout est bien restauré.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres