Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

mardi 31 janvier 2012

Prix de Beauté - Augusto Genina - 1930



Louise Brooks ...
Lucienne Garnier
Georges Charlia ...
André
Augusto Bandini ...
Antonin (as H. Bandini)
André Nicolle ...
Le secrétaire du journal (as A. Nicolle)
Marc Ziboulsky ...
Le manager (as M. Ziboulsky)
Yves Glad ...
Le maharajah
Alex Bernard ...
Le photographe
Gaston Jacquet ...
Le Duc
Jean Bradin ...
Prince de Grabovsky


93 minutes
Scénario René Clair et Georg Wilhelm Bapst

Lucienne est dactylo et sort avec André l'un des typographes du journal le Globe pour lequel ils travaillent. Lorsqu'ils sortent ils emmènent souvent Antonin, un collègue de travail. Un jour Lucienne entend qu'un concours de beauté est organisé et contre l'avis de son petit ami envoie deux photos qui sont sélectionnées. André achète une bague de fiançailles à Lucienne mais elle est élue Miss France et se rend à San Sebastien où elle représente son pays au concours de Miss Europe. Très courtisée elle vit des moments de rêve lorsqu'André fait son apparition et lui demande de revenir à Paris avec lui ....



La version sonore est terrible et à éviter, le son est métallique, les voix criardes et très mal synchronisées, l'image trop rapide. Je me suis ennuyée terriblement, et à part les images de l'époque introduisant les baigneurs, les travailleurs, la foule, j'ai trouvé ce film peu intéressant. Le seul point fort de ce film est Louise Brooks, magnifique comme toujours. Les hommes sont horripilants et s'ils étaient tous de ce genre à l'époque je comprends que tant de femmes soient entrées dans les ordres !
Le film n'a pas une grande profondeur et reste très superficiel, un peu comme si on suivait un pan de vie pendant un laps de temps.
On trouve le film facilement.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres