Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

jeudi 23 février 2012

Lorna Doone - Maurice Tourneur - 1922


Madge Bellamy ...
Lorna Doone
Mae Giraci ...
Lorna as a Child (as Mae Giracci)
John Bowers ...
John Ridd
Charles Hatton ...
John as a Child
Frank Keenan ...
Sir Ensor Doone
Jack McDonald ...
'Counsellor' Doone (as Jack MacDonald)
Donald MacDonald ...
Carver Doone
Norris Johnson ...
Ruth - John's Cousin

87 minutes
D'après un roman de R.D. Blackmore

Une histoire certainement très populaire car on en trouve déjà quatre versions précédemment tournées en 1911,1912, 1915 et 1920

Dans le Devon à un relais de poste. Un jeune garçon fils de fermier, John Ridd, se lave à la fontaine alors qu'arrive un luxueux carrosse, les chevaux portant un postillon. Une comtesse en sort ainsi que sa fille. Les deux jeunes gens font connaissance pendant qu'un homme annonce qu'il vient d'être attaqué sur la route par les Doone, une bande de brigands sans foi ni loi qui sévit dans les environs. John donne son couteau gravé à son nom à Lorna pour se défendre le cas échéant. Les villageois déconseillent au conducteur de prendre la route mais la comtesse de Lorne décide de poursuivre sa route car elle sait de source sûre que les hors-la-loi ne molestent pas les femmes. Sur la route le carrosse est attaqué et Sir Ensor Doone (Keenan), un noble à la tête de la troupe à la suite d'une injustice s'empare de la petite fille sous les yeux horrifiés de sa mère. 
Bien des années plus tard dans la forteresse de Doone, Lorna (Bellamy) est devenu la fierté de Sir Ensor qu'elle a apprivoisé. Le fils de son conseiller, l'affreux et brutal Carver (MacDonald) désire l'épouser mais devant la détresse de Lorna Sir Ensor déclare que lui vivant Lorna aura toujours le droit de choisir son prétendant. Pendant ce temps, John (Bowers) devenu un jeune et solide jeune homme tombe à l'eau et dévale la rivière qui l'emmène dans le fief des Doone par une cascade. Lorsqu'il ouvre les yeux après sa chute, il voit devant lui une belle jeune fille. Alors qu'il se présente, la jeune fille va chercher son couteau et les deux jeunes gens sont ravis de se retrouver. Comme Carver approche Lorna indique à John un chemin le menant hors de la vallée de Doone à travers la lande et John lui dit qu'en cas de besoin elle n'aura qu'à faire un signal depuis le sommet de la montagne ...



Une belle histoire romantique. Je me suis laissée emportée par le lyrisme envoutant et la poésie des images (par Henry Sharp). Le tout est enrobée d'une excellente musique composée par Mari Lijima et joliment teinté (Kino). Les jeunes gens qui interprètent les héros au début du film sont charmants, John Bowers compose un jeune homme courageux et sincère, Madge Bellamy se montre d'une grande douceur avec ses boucles et ses grands yeux. Frank Keenan fait très noble déchu (un peu un physique à la capitaine Fracasse), et Donald MacDonald se montre brutal comme il se doit. Les intertitres sont très soignés, les décors extérieurs sont somptueux, les costumes vous propulsent dans ces années lointaines et le tout vous fait facilement oublier tout ce qui vous entoure.
On ne peut que crocher dans ces conditions !







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres