Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

lundi 2 avril 2012

Road to Yesterday (The) - Cecil B. DeMille - 1925


Joseph Schildkraut ...
Kenneth Paulton
Jetta Goudal ...
Malena Paulton
William Boyd ...
Jack Moreland
Vera Reynolds ...
Beth Tyrell
Trixie Friganza ...
Harriet Tyrell
Casson Ferguson ...
Adrian Thompkyns
Julia Faye ...
Dolly Foules
Clarence Burton ...
Hugh Armstrong
Charles West ...
Watt Earnshaw
Josephine Norman ...
Anne Vener


107 minutes
Titre français : L'empreinte du passé

Le soir de leur nuit de noce, Ken et Malena se rendent dans un hôtel près du Grand Canyon. La jeune femme est mal à l'aise car elle se sent confusément en danger et le jeune homme souffre d'un mal mystérieux qu'aucun docteur ne semble pouvoir guérir. Son bras gauche ne peut se mouvoir. La jeune femme se refuse en prétextant un sentiment qui provient peut-être d'une vie passée. Non loin de là se trouve un camps de jeunes scouts dont les activités sont dirigées par le révérend Jack Moreland. Ken fait sa connaissance et Jack le convainc d'adresser une prière à Dieu qui ne peut manquer l'aider.

Dans le même hôtel, une jeune femme moderne, Beth, est courtisée par Adrian Thompkyns. Alors qu'elle s'éloigne son chapeau est transpercé par la flèche d'un petit garçon qui l'a pris pour un oiseau. Le révérend Jack Moreland s'approche pour s'excuser de la maladresse de l'enfant et sort un gros couteau pour extraire la flèche fichée dans un arbre. Beth reconnait le couteau dans lequel se trouve une cavité dans le manche. Les restes d'une ancienne rose s'y trouvent. Beth et Jack éprouvent une attirance immédiate l'un pour l'autre. 

De retour en ville une grande fête est organisée en l'honneur des jeunes mariés et le docteur doit venir constater la progression du bras de Jack et Beth découvre que Jack est en fait un homme de Dieu et se retourne vers Adrian.
Pendant ce temps Ken attend le verdict du docteur, plein d'espoir car il a fait comme le révérend lui a suggéré de faire. Malheureusement son bras n'a pas évolué en mieux, bien au contraire. Dépité Jack veut retrouver sa femme qui s'enferme toujours à double tours la nuit venue. Furieux il enfonce la porte.

Le lendemain matin les destins de 5 personnes se retrouvent dans l'express : Ken qui doit se faire opérer du bras, sa femme qui s'enfuit, Beth et Adrian qui projettent de se marier et Jack, amoureux de Beth.



Que vous croyiez à la réincarnation ou non ce film est très bien fait. On comprend dès le début que le passé des protagonistes a son importance et le cadre est posé assez rapidement. Dès qu'on bascule dans le passé, tout s'éclaire. Un passé sombre et terrible qui ne donne aucun doute sur les ressentiments qui subsistent par dessus le temps. J'ai bien aimé ce film qui termine de manière captivante après un début plus lent qui sert d'assise au scénario. Évidemment la morale est très présente, évidemment personne ne peut se placer au-dessus de Dieu et Dieu lui-même sait mieux que vous. La justice est sauve !
Dans ces histoires de passion croisées Joseph Schildkraut côtoie William Boyd, Jetta Goudal et Vera Reynolds.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres