Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

dimanche 11 novembre 2012

Valley of Hate - Russell Allen - 1924



Raymond McKee ...
Harvey Swope
Helen Ferguson ...
Milly Hendricks
Earl Metcalfe ...
Lem Darley
Wilfred Lucas ...
Old Jim Darley
Ralph Yearsley ...
Bob Darley
Helen Lynch ...
Maurine Foster

63 minutes

Dans les montagnes de Caroline. Le vieux Pa Darley (Lucas) vit avec ses deux fils Lem (Metcalfe) et Bob (Yearsley) en compagnie d'une jeune orpheline Millie (Ferguson) qui leur sert de bonne à tout faire. Ils produisent en cachette de l'alcool frelaté qu'ils vendent pour se faire un revenu. 
Un jour un jeune avocat, Harvey Swope (McKee) se rend dans les montagnes afin de voir un terrain qui lui a été légué par un parent décédé. Alors qu'il abreuve son cheval il aperçoit Millie qui baigne ses pied dans le ruisseau. Il lui demande si elle connait une personne susceptible de l'héberger et Millie lui propose de venir à la maison sous les yeux suspicieux de toute la famille et en particulier ceux de Lem à qui Millie est promise contre son gré. 
La chambre de Lem sert de chambre d'hôte le temps qu'Harvey parte découvrir le terrain hérité avec l'aide de Millie qui lui sert de guide pendant que les hommes s'affairent à produire quelques jarres supplémentaires.
Bientôt Harvey tombe amoureux de sa petite guide et apprend qu'elle est promise à Lem. La conversation est surprise par Bob qui la rapporte à Pa et Lem qui, furieux, chassent Harvey de la maison. Avant de partir, Harvey à le temps de laisser une note à Millie qui le rejoint au bord du ruisseau durant la nuit. Il a enfin l'occasion de se déclarer et lui promet de revenir la chercher bien vite. Pendant ce temps Lem a découvert une photo signée "avec amour, Maurine" et la dépose sur le lit de Millie qui croit comprendre que Harvey a déjà une fiancée ...

Helen Ferguson


D'un coup de baguette magique on plonge dans les montagnes de Caroline et découvrons devant une cabane rustique trois rudes personnages en la personne des Darley's. Dehors une jeune femme frêle et délicate effectue le travail d'un homme pendant que les frères fument sur le porche.
Le ton est donné et on comprend très vite que Millie est une fleur perdue dans un terrain aride et les cailloux qui composent sa famille d'accueil.
Lem incarné par le séduisant Earl Metcalfe se montre tout à fait brutal et rusé, son frère Bob joué par Ralph Yearsley ressemble à une sombre brute un peu simplette, et le père en la personne de Wilfred Lucas est inquiétant. Face à ces trois brutes, la délicate beauté d'Helen Ferguson contraste fortement.
Lorsque se présente Raymond McKee/Harvey un jeune homme bien élevé et bien vêtu le sourire facile sur les lèvres, il apparait presque fluet et efféminé face aux trois solides gaillards sales et en guenilles qui lui font face en bloc. Le contraste entre l’hôtel et ses hôtes ajoute une dimension dramatique supplémentaire : en effet les deux mondes se côtoient de très près tout en s'ignorant complétement.

Lorsque la chambre de Lem est attribuée au visiteur, les trois hommes vont se coucher à terre sur un matelas en piètre état et seuls leurs pieds sales apparaitront sous la couverture trop petite pour les recouvrir tous entièrement.

Earl Metcalfe est décédé en 1928 à l'âge de 38 ans. Il serait tombé d'un avion au cours d'une leçon de vol.

Un excellent film que l'on peut trouver chez Grapevine Video.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres