Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

jeudi 17 janvier 2013

Stark Love - Karl Brown - 1927



Helen Mundy ...
Barbara Allen
Forrest James ...
Rob Warwick
Reb Grogan ...
Quill Allen
Silas Miracle ...
Jason Warwick

70 minutes

Dans les collines de Caroline du Nord dans un endroit appelé Wolf Trap Creek, des descendants de colons anglais vivent reclus loin de la civilisation, ignorant tout du monde dans lequel ils vivent. Depuis la nuit de temps ils fonctionnent de la même manière dans une société où l'homme est tout puissant et les femmes leurs esclaves.
Rob Warwick est différent : il a appris à lire et son souhait le plus cher est d'emmener la fille du voisin le plus proche, Barbara Allen, en ville avec lui. Il lui apprend qu'il existe des chevaliers et lui montre des images de son livre. 
La mère de Rob est fatiguée, après des journées exténuantes elle doit encore s'occuper de ses nombreux enfants. Rob l'aide du mieux qu'il peut. Un jour le preacher vient rendre sa visite annuelle qui lui permet de pratiquer les enterrements et les mariages qui ont eu lieu depuis son dernier passage et de mettre son registre à jour. Rob décide de partir en ville et de vendre son cheval pour s'inscrire à l'école. Il promet à Barbara de revenir la chercher mais durant son absence sa mère meurt et pour la remplacer son père décide d'épouser Barbara contre son gré ...



Retrouvé grâce à la cinémathèque Tchèque, ce film est entièrement filmé dans les Great Smoky Mountains de Caroline du Nord. Tous les acteurs sont des montagnards eux-mêmes à part les deux interprètes principaux qui venaient de la ville. La plupart des personnes montrées ici n'ont d'ailleurs jamais vu le film et l'authenticité semble indéniable.
On ne peut s'empêcher de penser que dans de nombreuses régions de notre planète des femmes sont toujours traitées en esclaves selon le bon vouloir des hommes qui ont tous pouvoir. Le film tend une passerelle sur le temps, en quelques minutes il vous permet de vivre au sein de ces montagnes avec cette population rude. On retrouve beaucoup de similitudes dans les coutumes en usage entre ces émigrants anglais et les habitants des vallées reculées des Alpes, certaines étaient encore très vivantes il n'y a pas si longtemps.
Dans ce film les hommes sont montrés comme des fainéants juste bon à pêcher ou aller à la chasse, les femmes font le reste. Lorsque sa femme décède, le père de Rob est complétement démuni et doit prendre une veuve à sa place. Celle-ci se montre visiblement peu efficace d'ailleurs. La nécessité prime sur l'amour, et le père bien sûr n'aime pas Barbara mais voit là une bonne affaire, une jolie fille avec laquelle se réchauffer le soir dans le lit, qui fait toutes les tâches ménagères et s'occupe des enfants et du ménage. L'amour est superflu pour cet homme.
Tourné presque comme un film documentaire, la trame de l'histoire est l'éducation. Au lieu de s'y inscrire lui-même, Rob inscrit Barbara à l'école avec les sous qu'il a récolté de la vente de son cheval. Mais la société patriarcale dans laquelle il vit ne conçoit pas que les deux jeunes gens puissent s'aimer, désirer rester ensemble et souhaiter vivre autre chose. Le père se montre intransigeant et finit par chasser son fils. Je ne dévoilerai pas la fin mais l'histoire finit dans une certaine violence.

2 commentaires:

Irene Bullock a dit…

Une analyse très intéressante! J'ai voulu voir ce film pour un certain temps. C'était disponible pour voir sur YouTube dans le passé? Le lien ne semble pas fonctionner.

Lou a dit…

Bonjour, merci pour votre commentaire. En effet la vidéo a été retirée de Youtube :-/, je suis navrée. Par contre on le trouve en ce moment à l'achat sur http://www.ioffer.com/i/stark-love-1927-dvd-helen-mundy-forrest-james-386040084
Cordialement, Caroline

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres