Bienvenue !

BIENVENUE !
Ce blog se propose de faire découvrir quelques films (principalement muets)
moins connus de l'âge d'or du cinéma, à ce jour plus de 850 films ...
Premier message le 09.06.2010 :
Lazybones


Retrouvez-nous sur FB, ou suivez le flux RSS de ce blog en cliquant sur les icônes à votre droite ! Follow us on FB or get the feed!


Enregistrer

Rechercher dans ce blog

Archives du blog

samedi 19 janvier 2013

East Lynne - Emmett J. Flynn - 1925



Alma Rubens ...
Lady Isabel
Edmund Lowe ...
Archibald Carlyle
Lou Tellegen ...
Sir Francis Levison
Frank Keenan ...
Chief Justice Hare
Marjorie Daw ...
Barbara Hare
Leslie Fenton ...
Richard Hare
Belle Bennett ...
Afy Hallijohn
Paul Panzer ...
Mr. Hallijohn
Lydia Knott ...
Mrs. Hare
Harry Seymour ...
Mr. Dill
Richard Headrick ...
Willie Carlyle
Virginia Marshall ...
Little Isabel
Martha Mattox ...
Cornelia Carlyle
Eric Mayne ...
Earl of Mount-Severn

110 minutes environ

Quelque part en Grande Bretagne.  Le chef de la police Hare (Keenan) mène sa famille à la baguette, y compris son fils Richard (Fenton). Il espère que sa fille Barbara (Daw) épousera Archibald Carlyle (Lowe) un jeune homme dont la famille est riche. Barbara est éprise d'Archibald qui lui apporte un petit chien baptisé de son nom en témoignage de son amour. Non loin de là, des difficultés financières et une santé déficiente obligent le comte de Mount Seven à vendre sa propriété East Lynne. Sa fille Isabel est courtisée par Sir Francis Levison (Tellegen) un arriviste qui la laissera tomber lorsqu'il apprendra le décès de son père et la vente de la propriété à Archibald. Celui-ci épouse alors Isabel, démunie et livrée à elle-même en espérant que son amour pour lui grandisse durant le mariage. 
Après leur voyage de noces, le jeune couple s'installe à East Lynne gouverné désormais par la soeur d'Archibald, une vieille fille nommée Cornelia (Mattox). Deux beaux enfants naissent de l'amour d'Archibald et d'Isabel.
Un jour Sir Francis refait son apparition et par une série d'allusions douteuses il finit par faire croire à Isabel que son mari voit secrètement Barbara. Pendant ce temps Richard, contre l'avis de son père, courtise Afy Hallijohn (Bennett) une fille à cheveux courts qui fait beaucoup jaser et dont le père est tué au cours d'une altercation par Sir Francis qui fréquente lui aussi Afy.
Richard est alors accusé du crime perpétré par Francis et Archibald convaincu de son innocence va le retrouver secrètement pour le faire quitter la région ce qui conforte Isabel dans sa conviction qu'il aime et retrouve Barbara. Elle décide donc de suivre Francis à l'étranger en laissant derrière elle ses enfants et East Lynne.
A Paris Isabel comprend l'immense bêtise qu'elle a commis et revient vers l'Angleterre. Le train qui l'emmène est percuté par un autre train et Isabel envoie une note à Archibald indiquant qu'elle se meurt. 
Persuadé de la mort d'Isabel, Archibald finit par épouser Barbara pendant qu'Isabel maintenant remise travaille comme employée dans un hopital. Un jour elle entend que son fils est gravement malade et prend la place de l'infirmière chargée de venir le veiller ...



Une histoire difficile à résumer simplement qui n'a pas beaucoup de points communs avec le films de Frank Lloyd tourné en 1931. Cette histoire, déjà adaptée au cinéma à plusieurs reprises dans les années 10, est assez ennuyeuse par son côté mélodramatique très poussé. Ici Isabel a tout pour être heureuse mais croit un homme sans scrupule contre lequel son père l'avait mise en garde. On ne comprend pas très bien pourquoi ce Sir Francis, qui semble tout à coup fortuné bien qu'il prétendait au début être criblé de dettes, s'intéresse à cette femme mariée et mère de deux enfants qui semble amoureuse de son mari ?
Je n'ai pas lu le livre, mais je suppose que l'histoire contée ici tient beaucoup mieux la route dans le suivi du roman que celle de 1931 qui laisse de nombreux points dans le flou et dont le sens n'est pas du tout le même. Ici Isabel aime son mari et semble heureuse, en 1931 elle est frustrée. Sir Francis est un homme malhonnête doublé d'un meurtrier en 1925, en 1931 il est un homme désabusé et amoureux. Archibald Carlysle est peu sympathique en 1931, en 1925 il est plutôt aimant ... tout cela pour dire qu'il y a peu de points communs entre les deux films.
Il y a de nombreux personnages secondaires, comme Lydia Knott dans le rôle de la maman de Barbara (à laquelle Archibald offre un coussin gonflable sur lequel s'asseoir !). Parmi lesquels citons encore Belle Bennett dans le rôle d'Afy et ses cheveux bouclés courts !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés

Membres